Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château de Vadencourt

Dossier IA80000199 réalisé en 1998

Fiche

Parties constituantes non étudiées écurie, ferme
Dénominations château
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Villers-Bocage
Adresse Commune : Vadencourt
Cadastre : 1932 C 132

La seigneurie de Vadencourt est attestée depuis le 13e siècle, et le château actuel, bien que reconstruit plus tardivement, conserve sans doute le souvenir d'un édifice plus ancien dans les quatre tours rondes qui flanquent ses angles. Toutefois, la majeure partie du château fut entièrement refaite au 18e siècle. Seule l'élévation sud (côté corps de ferme) qui se signale par son appareillage en briques et pierres, est un peu plus ancienne (17e siècle). L'artisan de la reconstruction du 18e siècle est Jean-François de Chassepot de Beaumont, capitaine-chef à la Grande Fauconnerie de France, et gendre d'Henri Pingré de Vraignes qui avait acquis le domaine de Vadencourt vers 1680. Il fit probablement rebâtir le château dans les premières décennies du 18e siècle. Veuf en 1734, il acquit ensuite le château de Pissy par un second mariage et délaissa son domaine de Vadencourt, vendu en 1738 à François de Quellerie de Chanteraine, notable originaire de Douai. Celui-ci acheva sans doute la reconstruction du château dans les années 1740. L'ensemble date donc pour l'essentiel du 18e siècle, y compris la belle grille en fer forgé marquant l'entrée du château, oeuvre de Jean-Baptiste Veyren, dit le Vivarais. On lui attribue aussi la rampe de l'escalier, dans l'angle nord-ouest du corps de logis.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 1ère moitié 18e siècle
Auteur(s) Auteur : Veyren Jean-Baptiste dit Le Vivarrais,
Veyren Jean-Baptiste dit Le Vivarrais
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ferronnier, attribution par source
Personnalité : Chassepot de Beaumont Jean-François de,
Chassepot de Beaumont Jean-François de
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Le château de Vadencourt, érigé entre l'église et les sources de l'Hallue, se compose d'un corps de logis central encadré par une cour de communs au nord, et un corps de ferme au sud. Tous les bâtiments sont en craie, exceptée l'élévation sud en briques et pierres. Le corps de logis est en rez-de-chaussée, avec un étage de comble couvert d'un toit à la Mansart. Les deux ailes en retour d'équerre, abritant les écuries (au nord) et la cuisine avec le logement du fermier (au sud), sont couvertes par un toit à longs pans, pignons découverts. Elles sont épaulées par deux tours rondes coiffées d'un toit en poivrière. Une grille en fer forgée marque l'entrée du château, entre ces deux tours.

Murs calcaire
moyen appareil
brique et pierre à assises alternées
Toit ardoise
Plans plan régulier en U
Étages en rez-de-chaussée, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
toit en pavillon
toit conique
pignon découvert
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : en maçonnerie
Techniques ferronnerie

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1988/12/30
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Platerier Sandrine - Förstel Judith