Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cimetière de Blangy-Tronville

Dossier IA80002948 réalisé en 2003

Fiche

  • Vue aérienne.
    Vue aérienne.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • clôture
    • portail
    • croix de cimetière
    • cimetière militaire

Le cimetière de Blangy-Tronville, dont l'emplacement actuel est attesté à la fin du 18e siècle par la carte de Cassini, présente une trame paysagère rare en milieu rural. On trouve trace de ce type d'aménagement dans les projets réalisés pour les cimetières de Boves, manifestement inspirés des cimetières urbains d'Amiens, la Madeleine et le Vieux Saint-Acheul. Le plan des concessions y est réalisé en 1861. Son extension, en 1918, pour accueillir un cimetière militaire, se traduit par un dispositif rejeté sur les limites du cimetière, comme c'est aussi le cas à Saint-Fuscien ou à Allonville. Comme dans ces deux cimetières, on y découvre la croix du Sacrifice dessinée par l'architecte anglais Reginald Blomfield.

Parties constituantes non étudiées clôture, portail, croix de cimetière, cimetière militaire
Dénominations cimetière
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Boves
Adresse Commune : Blangy-Tronville
Lieu-dit : Au cimetière
Cadastre : 2003 R 6 ; E 86

Documents figurés :

Le cimetière de Blangy apparaît sur la carte de Cassini (1760-1789) et sur le cadastre napoléonien.

Sources :

Les documents conservés aux archives départementales (série O) mentionnent la réalisation d'un plan du cimetière en 1861, destiné à la gestion des concessions de terrains pour les sépultures privées.

Travaux historiques :

Le site de la Commonwealth War Graves Commission signale l'agrandissement du cimetière, en 1918, au nord, pour l'aménagement d'un cimetière militaire qui comptait 43 tombeaux, dont 26 Anglais, 16 Australiens et 1 Français.

L'un des tombeaux est remplacé par un mémorial, qui a la forme de la Croix du Sacrifice dessinée par l'architecte anglais Reginald Blomfield.

Période(s) Principale : 18e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates 1918, daté par travaux historiques

Le cimetière de Blangy-Tronville est situé en périphérie du village. La parcelle de forme triangulaire, d'une superficie d'environ 2500 m2, est close par une haie. Le cimetière est distribué par un réseau paysager d'allées couvertes de graviers ; une allée principale, dans l'axe du portail d'entrée, mène à la croix de cimetière.

L'espace entre les tombes est recouvert de graviers.

L'aménagement végétal se limite à deux arbres de tiges et haie de buis plantés de part et d'autre de l'allée principale et à quelques ifs, plantés à la tête de quelques tombeaux.

Au nord et à l'ouest, le cimetière militaire comprend deux zones délimitées par des bordures et une croix du Sacrifice (fig. 4 et 8).

Typologies cimetière indépendant (graveyard) de plan régulier, mutation de la trame, cimetière militaire comprenant une croix du Sacrifice
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 738. Blangy-Tronville : administration communale. Avant 1869.

Documents figurés
  • Blangy-Tronville. Plan cadastral, section E (AD Somme ; 3 P 1560/8).

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.