Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité de contremaîtres Saint Frères à Saint-Ouen, dite cité Saint-André

Dossier IA80009833 inclus dans L'ensemble industriel textile Saint Frères réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Cité Saint-André
Parties constituantes non étudiées maison, remise
Dénominations cité
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Saint-Ouen
Adresse : rue Docteur-Jean-Martin , ancienne rue Saint-André
Cadastre : 1832 A2 159, 160 ; 1984 AC 218 à 229, 230 à 237, 361 à 373

Les matrices cadastrales conservées aux archives départementales (série P) indiquent que la propriété visible sur la cadastre napoléonien appartient à M. Thirion. Elle est rachetée par Cyril Crignon, filateur amiénois, qui y fait construire une maison (160) imposée en 1855. L'édifice sera démoli en 1864, après son rachat par Jean-Baptiste Saint, qui y fait construire 20 maisons, achevées en 1864. L'ensemble sera complété de quatre logements, construits sur la chaussée en 1886 (105 à 109 rue de la République).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1864, daté par source
1886, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Saint Jean-Baptiste, commanditaire, attribution par source

L'ensemble se compose de deux groupes de 12 et 8 logements, desservis par une rue. Chaque logement dispose d'une courette postérieure et d'une remise en fond de parcelle. La largeur sur rue de chaque logement est de 4,50 m, la profondeur est de 8,50 m. Un passage, aménagé à l'extrémité de chaque rangée de logements, permet d'accéder aux courettes ou usoirs collectifs.

Sur la chaussée, les quatre logements mitoyens, construits en brique et couverts de tuiles mécaniques, comptent un étage carré et présentent une élévation à deux travées.

Murs brique
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Couvertures
Typologies logement individuel, desserte en impasse, mutation
États conservations remanié

L'ancienne cité de contremaîtres de l'usine Saint Frères est construite pour les Saint Frères, en 1864, un an après l'acquisition de l'usine de Saint-Ouen. Ce modèle de logement à étage, plus spacieux et généralement proche de l'usine, se retrouve également à l'Etoile. Les logements construits en 1886 témoignent, par le décor des façades sur rue, de l'évolution de ces logements de cadre.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 711/3. Saint-Ouen. État de sections.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 711/4. Saint-Ouen. Matrices des propriétés bâties et non bâties.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 711/9. Saint-Ouen. Matrices des propriétés bâties.

Documents figurés
  • Saint-Ouen (Somme). Rue Brunehaut, carte postale, Photo Damervalle, vers 1920 (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.