Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Dalle funéraire de Charles Paradis (n° 2)

Dossier IM02000523 réalisé en 1992

Fiche

Á rapprocher de

Voir

Dénominations dalle funéraire
Numérotation artificielle 2
Appellations de Charles Paradis
Aire d'étude et canton Soissonnais - Villers-Cotterêts
Adresse Commune : Coyolles
Adresse : Église paroissiale Notre-Dame (Nativité de la Vierge) , place de l' Église
Emplacement dans l'édifice mur du collatéral sud, entre les baies 8 et 10

Comme l'indique l'épitaphe, cette dalle funéraire est celle de Charles Paradis, curé de Coyolles et Largny pendant 40 ans, décédé le 25 août 1674, à 66 ans. La dalle est sans doute postérieure de peu au décès. Cette pierre, qui était vraisemblablement à l'origine insérée dans le dallage de l'église, a été retirée et incrustée dans le mur lors de la grande restauration des années 1874-1875. Il existe dans l'église une seconde dalle, de petite taille, se rapportant au même prêtre, portant une courte épitaphe et mentionnant une fondation.

Période(s) Principale : 2e moitié 17e siècle
Dates 1674

Cette dalle funéraire rectangulaire verticale est actuellement encastrée dans le mur. Elle est constituée d'un seul bloc de calcaire blanc. Sur sa surface polie, le défunt est représenté par un trait gravé, sous une architecture dont les éléments décoratifs sont rendus par un très faible relief méplat.

Catégories taille de pierre
Structures encastré, rectangulaire vertical
Matériaux calcaire, blanc, monolithe, taillé, poli, gravé, décor dans la masse, décor à relief gravé, décor en relief méplat
Précision dimensions

Dimensions totales : h = 198 ; la = 100.

Précision représentations

Le défunt Charles Paradis, qui fut curé de cette paroisse, est représenté en prière, debout et de face, portant la chasuble et l'étole. Son visage est fortement individualisé et marqué par l'âge : il pourrait donc s'agir d'un portrait. Il est représenté sous une arcade dont les supports sont ornés de symboles funéraires : larmes, ossements, pelles et faux, chandeliers funéraires. L'arcade est surmontée d'un fronton triangulaire dont les rampants portent des pots à feu.

Inscriptions & marques épitaphe, gravé
Précision inscriptions

Texte de l'épitaphe, gravée sur le pourtour de la dalle : ICY GIST LE CORPS DE VENER. ET DISCRETTE PERSONNE M. CHARLES PARADIS PRESTRE ET CVRE DE COYL/LIOLLE ET LARGNY NATIF DE NEVVILLY DIOCESSE D'AMIENS / QVI APRES AVOIR EXCERCE LA CHARGE DE PASTEVR DVRANT VN ESPACE DE 40 ANS TRESPASSA 25 AOVST 1674. AAGE DE / 66 ANS Priez Dieu Pour Luy.

États conservations oeuvre menacée
Précision état de conservation

On observe un début de dégradation de la surface de la pierre, dû à la très forte humidité de l'église. De très faibles traces de peinture sombre ou d'impastation sont visibles dans certains creux.

L'église conserve plusieurs dalles funéraires, portant l'effigie gravée de ses desservants.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 2000/09/01
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic ; (c) Département de l'Aisne (c) Département de l'Aisne - Massary de Xavier - Riboulleau Christiane