Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecole normale d'instituteurs, actuellement lycée Robert-de-Luzarches à Amiens

Dossier IA80000170 réalisé en 1996

Fiche

Voir

  • Groupe sculpté : Monument à Alphonse Fiquet
Appellations Robert-de-Luzarches
Dénominations école normale
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Jules-Barni
Cadastre : 1990 CZ 342

Construite par l'architecte Emile Ricquier, l'ancienne école normale d'instituteurs fut créée à Amiens sous l'initiative du Préfet de la Somme, par arrêté du 16 août 1831. La construction achevée, l'école fut ouverte aux élèves le 15 novembre 1889.

En 1986, la décision fut prise de regrouper les deux écoles normales sur un seul site et de transformer l'école normale des garçons pour en faire un lycée mixte opérationnel à la rentrée 1987. Le conseil général de la Somme engagea 28 millions de francs dans la création du lycée, échelonnés sur trois ans. L'école normale des garçons devint le lycée Robert de Luzarches.

En 1998, une nouvelle campagne de restauration fut entamée et la façade principale fut débarrassée de la végétation qui l'envahissait.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1889, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ricquier Emile,
Emile Ricquier , né(e) 1846 (1906 - )

Architecte des Hospices et architecte départemental.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

La façade principale en brique et pierre est composée d'un corps central et de deux ailes perpendiculaires en retour d'équerre. Le corps central est flanqué d'un avant-corps avec porche en pierre à trois arcades cintrées, surmonté d'un fronton triangulaire. Chaînages d'angle et encadrement de baies sont en pierre. La cour d'honneur est fermée par une grille simple avec une porte centrale ouvragée sur un soubassement en brique et pierre. La cour intérieure est entourée d'un cloître formé d'arcades en anse de panier et couvert d'un toit en appentis en zinc. Les deux ailes latérales portent en leur centre des pignons découverts. Les baies sont cintrées au rez-de-chaussée et terminées par un arc segmentaire aux étages. La façade postérieure du bâtiment central est pourvue d'un pignon à redents avec un oculus aveugle en son centre. Les locaux ont été rénovés et mis aux normes de sécurité actuelles. Les caves voûtées en anse de panier percées de soupiraux ont été aménagées en réfectoire.

Murs brique
pierre
Toit ardoise, zinc en couverture
Étages sous-sol, 2 étages carrés

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Mette Nathalie