Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

École primaire de garçons et ancienne mairie de Berteaucourt-les-Dames

Dossier IA80009654 inclus dans Le village de Berteaucourt-les-Dames réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de garçons
Parties constituantes non étudiées logement, cour, jardin
Dénominations école primaire, mairie
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Berteaucourt-les-Dames
Adresse : 11, 13 rue Eugène-Letocart , ancienne rue des Mazures
Cadastre : 2007 AD 91

Une première école de garçons est installée en 1835 dans une maison appartenant à M. Delavisse et acquise par la commune pour la somme de 1150 francs. En 1867, la maison qui sert toujours d'école est trop exiguë pour accueillir un nombre croissant d'élèves. Un nouveau bâtiment est alors envisagé par le conseil municipal. Il charge Henry Antoine, architecte de l'arrondissement de Doullens installé à Amiens, de réaliser les plans et devis de l'édifice, qui comprend une seule classe et un logement d'instituteur. La commune reçoit l'autorisation préfectorale de construire la nouvelle école de garçons, le 11 septembre 1868. Les travaux sont adjugés à Irénée Dauchet, entrepreneur de maçonnerie à Vignacourt. Le chantier prend cependant beaucoup de retard et n'est achevé qu'en novembre 1872. La réception définitive a lieu le 5 décembre 1872.

Le plan réalisé par l'instituteur, en réponse à l'enquête de 1878, y montre la présence d'une classe unique, d'un logement (salle et cuisine au rez-de-chaussée et deux chambres à l'étage) et d'une mairie (salle de mairie, cabinet du maire et salle des archives). L'instituteur dispose également d'un jardin, à l'arrière. Dans la cour des élèves, entre le bâtiment et la rue, se trouvent les latrines et un préau. Le plan de 1903 (fig.) y montre aussi une étable et un bûcher.

Mais en 1903, la capacité d'accueil de l'école s'avère à nouveau insuffisante. La commune fait alors l'acquisition, par l'adjudication du 20 avril 1903, d'une propriété contiguë appartenant à la veuve Monnier et formée d'une maison, d'une grange, d'une cour et d'un jardin. Elle charge l'architecte Anatole Bienaimé de dresser les plans d'agrandissement du nouveau bâtiment d'école.

Le projet de l'architecte consiste à prolonger le bâtiment existant, sur le terrain disponible, d'un module identique de 7 travées, qui permet l'aménagement de deux classes au rez-de-chaussée et d'un logement pour un instituteur adjoint marié à l'étage. L'inscription gravée sur le petit fronton, placé au centre, qui signale la nouvelle destination du bâtiment, et les deux lucarnes contribuent à unifier l'ensemble.

Les pièces de l'étage de l'ancienne école, qui abritaient la mairie, sont réunies pour installer une bibliothèque.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates 1872, daté par source
1903, daté par source
Auteur(s) Auteur : Antoine Louis Henry,
Louis Henry Antoine (1820 - 1900)

Architecte, président de la société régionale des architectes du nord de la France, président d'honneur de la société des Antiquaires de Picardie, membre du conseil départemental des constructions et bâtiments publics.

Arrive à Amiens en 1846 pour construire la gare.

Architecte de la ville jusqu'en 1856 (démission).

Architecte de l'arrondissement de Doullens (Somme).

Père de Georges Antoine et d'Antoine Joseph. Grand-père d'Henry.

1862 : domicilié 21 rue des Saintes-Maries (annuaire).

1881 : domicilié 10 rue des Saintes-Maries à Amiens avec son fils Joseph (19 ans) élève architecte.

chevalier de la légion d'honneur, capitaine commandant honoraire de la compagnie des sapeurs-pompiers, membre du conseil municipal,

Voir le site http://www.purl.org/inha/agorha/002/75226.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte d'arrondissement, attribution par source
Auteur : Bienaimé Anatole,
Anatole Bienaimé (1848 - 1911)

Architecte. Né à Amiens, il débute sa carrière chez Herbault et devient collaborateur d'Emile Riquier avant d'ouvrir son propre cabinet vers 1887.

Adjoint au maire d'Amiens.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'édifice comprend un bâtiment en retrait d'une cour plantée antérieure, à laquelle on accède par un emmarchement. La cour des élèves se situe à l'arrière. Le bâtiment d'origine est construit en briques et couvert d'ardoises. Il compte un étage carré et un étage de comble et présente une façade sur rue à 13 travées.

Murs brique
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies école, mairie et logement sous un même toit, classe unique, école et logement sous un même toit, 3 classes, mutation
États conservations remanié

Les réalisations attestées d'Anatole Bienaimé dans le Val de Nièvre sont nombreuses : prévoyances de Beauval, Flixecourt, Harondel, Pont-Remy et Saint-Ouen, écoles primaires de Saint-Léger-lès-Domart (filles et garçons), Saint-Ouen (filles et garçons) et Ville-le-Marclet, mairie, cimetière et presbytère de Beauval, poste de Saint-Ouen, « château » de Canaples et deux demeures particulières à Beauval (villa Sueur et maison de maître).

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Berteaucourt-les-Dames. Plan de la nouvelle maison d'école de garçons et mairie, 1878 (AD Somme ; 99 T 3804 94/2)

  • Plan de l'immeuble Monnier, dessin à l'encre et au lavis sur papier par Louis Henry Antoine, architecte de l'arrondissement de Doullens, le 20 avril 1903 (AD Somme ; 99 O 680).

  • Plan de l'immeuble Monnier, dessin à l'encre et au lavis sur papier, 1903 (AD Somme ; 99 O 680).

  • Agrandissement de l'école des garçons, dessin à l'encre et au lavis sur calque par Anatole Bienaimé, architecte, 15 mars 1903 (AD Somme ; 99 O 680).

  • Agrandissement de l'école des garçons, plan-tirage par Anatole Bienaimé, architecte, 1er décembre 1903 (AD Somme ; 99 O 680).

  • Berteaucourt-les-Dames (Somme). Ecole des garçons. Mairie, carte postale, Lalou éditeur, avant 1914 (coll. part.).

Bibliographie
  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région PICARDIE. Le Val de Nièvre, un territoire à l'épreuve de l'industrie. Réd. Frédéric Fournis, Bertrand Fournier, et al. ; photogr. Marie-Laure Monnehay-Vulliet, Thierry Lefébure. Lyon : Lieux Dits, 2013. (Images du patrimoine ; 278).

    p. 90

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.