Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

École primaire et mairie de Poeuilly

Dossier IA80010130 inclus dans Le village de Poeuilly réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiées logement, cour, remise, préau, latrine
Dénominations école primaire, mairie
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Roisel
Adresse Commune : Pœuilly
Adresse : 18-20 rue Saint-Eloi , ancienne rue de L'Eglise
Cadastre : 1836 B 403 à 405 ; 2014 B 95

Les sources conservées à la mairie de Poeuilly indiquent que l'édifice abritant école et mairie est construit par l'entrepreneur François Doussin, sur les plans de l'architecte Claude-Antoine Dory, datés du 28 octobre 1923.

Le plan prévoit un édifice soit isolé de la rue par une petite cour jardin fermée. A l'est, un passage latéral devait permettre l'entrée des élèves par le préau couvert, bordant la cour, délimitée à l'ouest, par le jardin de l'instituteur.

La classe unique d'une capacité de 30 élèves (41 m2) devait être éclairée côté rue et côté cour par une large baie vitrée, occupant presque toute la longueur de la pièce.

Le logement de l'instituteur comprenait un vestibule desservant une salle-à-manger et une cuisine, disposant d'un accès indépendant en pignon, au rez-de-chaussée, ainsi que deux chambres et cabinet de toilette à l'étage, enfin deux pièces sous le comble.

Le pignon du pavillon abritant la salle de mairie présentait un décor de style flamand, avec un pignon à pas de moineau.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1923, daté par source
Auteur(s) Auteur : Doussin François, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Dory Claude Antoine, dit(e) dit Claude-Antonin,
Claude Antoine Dory , dit(e) dit Claude-Antonin (7 décembre 1882 - 1951)

Architecte, né à Mornant (Rhône). Architecte du département de la Somme en 1922, vice-président de la Commission d'aménagement des villes et villages du département de la Somme; directeur de l'École régionale des Beaux-arts d'Amiens [en 1927, honoraire en 1949].

1926 : architecte membre de la société centrale. Expert des tribunaux. 37 rue Robert-de-Luzarches. Amiens (AC. Poeuilly).

1929 : chevalier de la Légion d'honneur.

1941-1942 : Prisonnier au Stalag : DORY Antoine (57771), Stalag IA. E.D.B.A. Alel. Recoura. (Architecture française, 1941 et 1942). 1941. Concours prisonniers en Allemagne.

Voir le site http://www.purl.org/inha/agorha/002/76493.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'édifice, implanté en parcelle d'angle, comprend un bâtiment principal en retrait d'un usoir et un bâtiment en retour d'équerre, délimitant les côtés nord et est de la cour, en fond de parcelle. L'ensemble est construit en briques et couvert d'ardoises.

Le bâtiment principal est constitué de deux pavillons reliés par un corps central en rez-de-chaussée, qui distinguent les trois fonctions de l'édifice. A l'ouest, le pavillon à étage carré (logement) dispose d'un accès indépendant ouvrant sur un vestibule traversant. Le corps central présente deux accès protégés par une toiture débordante formant auvent et dont la destination est signalée par une inscription sculptée ; l'un mène à la salle de mairie (dans le pavillon est), l'autre à la salle de classe, éclairée par trois fenêtres côté rue et côté cour. La porte de l'école ouvre sur un vestibule traversant qui mène à la salle de classe et à la cour.

La porte de la mairie ouvre sur un petit vestibule donnant accès à la salle de mairie. Une petite pièce, à l'arrière contient un escalier menant à la salle des archives, aménagé dans le comble. Le pignon du pavillon abritant la mairie présente un décor en relief et le monogramme RF. Réalisée à l'initiative de la société nationale du Souvenir français, une plaque commémorative dédiée au général Bridoux et au 1er régiment de cavalerie est fixée à côté de la porte.

Le bâtiment principal est prolongé à l'est, d'un bâtiment en briques couvert d'un toit terrasse, à usage de remise.

Le pavillon a étage abritant un logement est prolongé à l'ouest par un petit appentis.

Le préau situé à l'est de la cour a été fermé.

Inscriptions :

Les deux portes sont surmontées d'un cartouche indiquant leur destination : MAIRIE / ECOLE.

Monogramme : RF.

Plaque commémorative du Souvenir français : HONNEUR / PATRIE / SOCIÉTÉ NATIONALE / DU / SOUVENIR FRANCAIS.

A la mémoire du / Général de DIVIs[i]on BRIDOUX / CMT le 1er corps de cavalerie / mortellement blessé à Poeuilly le 17 sept. 1914 / et des officiers, s/officiers et cavaliers / tombés glorieusement à ses côtés.

Murs brique
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Typologies école, mairie et logement sous un même toit
États conservations remanié
Techniques sculpture
Représentations symbole républicain

L'école et mairie de Poeuilly est reconstruite par l'entrepreneur Doussin, sur des plans de l'architecte Charles-Antoine Dory, dressés en 1923. Elle succède à l'ancienne école détruite, qui s'élevait à proximité, et trouve place désormais au centre du village, face à l'église, également reconstruite sur les plans de Dory. Sur la façade est fixée une plaque commémorative de la société nationale du Souvenir français dédiée au général Bridoux et au 1er corps de cavalerie, mortellement blessés à Poeuilly, en septembre 1914.

L'édifice actuel présente quelques modifications par rapport au projet d'origine. Les baies éclairant la salle de classe et l'appentis construit à l'ouest du logement de l'instituteur semblent être des modifications apportées au plan. Le remaniement du pignon surmontant la salle de mairie et la fermeture du préau sont des remaniements postérieurs.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Commune de Poeuilly. Reconstruction des bâtiments communaux. Élévations, plans et coupes, par C.-A. Dory, architecte, 28 octobre 1923 (AC Poeuilly).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.