Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale de la Nativité-de-la-Vierge de Saveuse

Dossier IA80002502 réalisé en 2002

Fiche

L'église paroissiale de Saveuse contenait une cuve baptismale du 13e siècle (actuellement conservée au musée de Picardie) qui atteste de son ancienneté. Elle est partiellement reconstruite au 14e siècle (choeur) et restaurée au 19e siècle comme le laissent supposer les contreforts de briques. Son implantation en surplomb du village, dans la proximité immédiate du château la place dans le corpus des anciennes chapelles castrales comme Bertangles. Lors de la reconstruction du château de Saveuse au 18e siècle, les communs viennent s'y adosser. Ici cependant, on peut remarquer l'absence de cimetière (selon le dictionnaire archéologique de Picardie on enterrait dans l'église jusqu'en 1828) et le portail occidental inaccessible, qui a vraisemblablement nécessité l'ouverture d'une nouvelle porte dans le mur nord (fig. 5). Cette configuration résulte vraisemblablement de la restructuration des lieux au 18e siècle.

Vocables Nativité-de-la-Vierge
Parties constituantes non étudiées presbytère
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Amiens
Adresse Commune : Saveuse
Cadastre : 1835 B 65 ; 2003 AB 59

Documents figurés : Le cadastre napoléonien (doc. 1) figure un édifice orienté de plan allongé à chevet polygonal. Des contreforts sont visibles sur la façade sud. Proche des communs du château qui s´étend au sud, l´église n´est pas entourée d´un cimetière. Elle n´est accessible depuis la voie publique qu´au nord. Sources : Les sources conservées aux archives départementales (série O) indiquent que plusieurs réparations sont faites en 1826, en 1828, en 1836 (la couverture de tuiles du chœur est remplacée par des ardoises), en 1839 (piliers menaçant ruine et construction de la sacristie), en 1876 (réfection du plafond du chœur). En 1864, plusieurs fenêtres murées sont ré-ouvertes, celles du chœur et celle du mur nord de la nef, agrandie, un œil de bœuf est aménagé au-dessus d'un confessionnal. La reconstruction de la sacristie et l'appropriation du presbytère sont réalisées en 1876, sur les plans de l'architecte Henry Antoine. Des travaux d'entretien et de consolidation ont lieu en 1886, puis en 1891, date à laquelle deux piliers sont reconstruits par un maçon de Saveuse, M. Gourguechon. En 1900, l'entrepreneur Raymond Tettard, établi à Montières, effectue la réfection de la toiture. Travaux historiques : Selon le Dictionnaire historique et archéologique de Picardie (1909), l'église de Saveuse, en pierre, présente une nef sans style défini et un chœur du 14e, plus élevé. Elle contenait une cuve baptismale du 13e siècle, déposée au musée de Picardie, et un caveau seigneurial dans lequel on n´enterre plus depuis 1828.

Période(s) Principale : 14e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates 1839, daté par source
1864, daté par source
1876, daté par source
1891, daté par source
1900, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gourguechon, maçon, attribution par source
Auteur : Tettard Raymond, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Antoine Louis Henry,
Louis Henry Antoine (1820 - 1900)

Architecte, président de la société régionale des architectes du nord de la France, président d'honneur de la société des Antiquaires de Picardie, membre du conseil départemental des constructions et bâtiments publics.

Arrive à Amiens en 1846 pour construire la gare.

Architecte de la ville jusqu'en 1856 (démission).

Architecte de l'arrondissement de Doullens (Somme).

Père de Georges Antoine et d'Antoine Joseph. Grand-père d'Henry.

1862 : domicilié 21 rue des Saintes-Maries (annuaire).

1881 : domicilié 10 rue des Saintes-Maries à Amiens avec son fils Joseph (19 ans) élève architecte.

chevalier de la légion d'honneur, capitaine commandant honoraire de la compagnie des sapeurs-pompiers, membre du conseil municipal,

Voir le site http://www.purl.org/inha/agorha/002/75226.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Edifice orienté de plan allongé à nef unique et chevet polygonal, formé d'une nef et d'un choeur plus élevé en calcaire appareillé en pierre de taille, avec clocher-mur occidental. Reprises de maçonnerie de briques (contreforts et solin du chevet). Intérieur non vu.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 vaisseau
Typologies clocher-mur
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 3489. Saveuse. Administration communale (avant 1870).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 3490. Saveuse (1870-1939).

Documents figurés
  • Saveuse. Plan cadastral, section B, avant 1811. (DGI).

Bibliographie
  • SOCIETE DES ANTIQUAIRES DE PICARDIE. Dictionnaire historique et archéologique de la Picardie. Tome I : Arrondissement d'Amiens, cantons d'Amiens, Boves et Conty. Amiens : Société des antiquaires de Picardie, 1919. Réed. Bruxelles : Editions culture et civilisation, 1979.

    p. 169-171
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.