Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale et ancien cimetière (détruit) Notre-Dame-de-l'Assomption d'Assevillers

Dossier IA80000787 réalisé en 2003

Fiche

Œuvres contenues

Voir

Vocables Notre-Dame-de-l'Assomption
Dénominations église paroissiale, cimetière
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Chaulnes
Adresse Commune : Assevillers
Adresse : 1 rue d'Hesbécourt
Cadastre : 1812 A 218, 219 ; 2002 AB 21

L'ancienne église d'Assevillers est, au moment de sa construction, au 15e siècle, une annexe sous la dépendance de la cure limitrophe de Fay. Elle est dotée de vitraux au 16e siècle. La population s'accroissant, elle est agrandie au 17e siècle. Le cadastre napoléonien de 1812 montre un édifice orienté à 3 vaisseaux, entouré d'un cimetière. L'église, érigée en succursale en 1871, est détruite lors de l'offensive franco-britannique de 1916. Les cartes postales du début du 20e siècle et les plans réalisés en 1921 montrent une église construite en moellon et pierre, avec encadrements et couronnement de baies en pierre, porte d'entrée cintrée, voûte en plafonnage sur lattis, toit à 2 longs pans, et à pans sur l'abside, couverture en ardoise, clocher de plan carré, flèche à 4 pans.

L'expertise de dommages de guerre est confiée à l'architecte Louis Duthoit (devis descriptif et estimatif janvier 1921), qui signe également le projet de reconstruction. Ses descriptifs, devis estimatifs et dessins présentés en 1925 se réfèrent encore à un projet de reconstitution à l'identique, de même surface que l'édifice antérieur, alors que ceux de juin 1926 présentent le projet effectivement réalisé. La commune adhère à la Société Coopérative de Reconstruction des Églises Dévastées du Diocèse d'Amiens. La réalisation du gros œuvre est attribuée à l'entreprise générale Maurice Péchin, de Curchy (procès verbal d'adjudication janvier 1928). La sculpture du tympan est confiée à Anne-Marie Roux. L'édifice est inauguré le 15 septembre 1929.

Période(s) Principale : 15e siècle, 17e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1926, daté par source
Auteur(s) Auteur : Duthoit Louis,
Louis Duthoit (1868 - 1931)

Architecte DPLG, installé à Paris, 150 rue Lafayette, vers 1920.

Fils de l'architecte Edmond Duthoit. Frère d'Adrien Duthoit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Péchin Maurice, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Roux Anne Marie, sculpteur, attribution par source

L'édifice, en pierre de taille et moellon dur de Saint-Maximin, est doté de linteaux en béton armé ainsi que d'arcs en béton armé et revêtement en brique. Appareillage en couteaux picards. Voûte en berceau brisé à lunettes en briques apparentes à arcs doubleaux.

Un polissoir néolithique, dit grès Saint-Martin, est conservé devant l'église sur un espace jardiné.

Murs brique
calcaire pierre de taille
béton armé
appareil mixte
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvertures toit à longs pans croupe polygonale
flèche polygonale
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis
Typologies rampant de pignon en couteaux picards, réorienté
Techniques sculpture
mosaïque
vitrail
menuiserie
Représentations Christ croix ornement géométrique bâton brisé ornement végétal tournesol saint ornement architectural
Précision représentations

Tympan du porche ogival en brique : bas-relief en pierre représentant le Christ bénissant des épis de blé. Ecoinçons au-dessus des arcs de la nef à décor végétal et inscription continue (Béatitudes). Autel à ornementation architecturale. Menuiserie du choeur à décor géométrique.

Ce dossier de recensement du patrimoine de la Reconstruction dans la Haute-Somme, établi en 2003 a été mis à jour en 2016 lors de l'opération de dématérialisation de la documentation.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 80/3/18. Etat des dommages aux édifices civils et cultuels.

    Assevillers (Eglise 1926).
  • AD Somme. Série R ; 10 R 140. Assevillers. Dommages de guerre.

  • SADG Paris ; 00792. Fonds de la Société des Architectes diplômés du gouvernement.

Documents figurés
  • Assevillers. Plan cadastral, section A, dite du Chef-lieu, 1812 (AD Somme ; 3 P 1931/5).

  • THE GREAT WAR. Assevillers (Somme). The Church and Central Street, L'église et la rue centrale, carte postale, L.L. éditeur, [après 1916] (Historial de la Grande Guerre, Péronne ; fonds Van Treeck).

  • CAMPAGNE 1914-1917. ASSEVILLERS (Somme). Ruines de l’Eglise, Ruins of the church, carte postale, [s.ed.], [après 1918] (AD Somme ; 8 Fi 4119).

  • ASSEVILLERS (Somme). L'église après guerre, L'église avant guerre, carte postale, Edit. Prudhomme-Buquet tabac, [après 1918] (AD Somme ; 10 R 140).

  • ASSEVILLERS (Somme). L'église provisoire, carte postale, [s. ed.], [après 1918] (Historial de la Grande Guerre, Péronne ; n° 16432).

  • Commune d'Assevillers (Somme). Reconstruction de l'Eglise, feuilles n°1 à 6 (plans du rez-de-chaussée, des fondations, élévations et coupes), dessins du projet de Louis Duthoit (architecte), juin 1925 (AD Somme ; 10 R 140).

  • Reconstruction de l'Eglise d'Assevillers, plans d’exécution, tirage bleu, Louis Duthoit (architecte), [juin 1925] (AD Somme ; 10 R 140).

Bibliographie
  • BOULANGER, C. La pierre de Sainte-Radegonde et le grès de Saint-Martin. Paris : E. Leroux, 1899.

  • LEFEVRE-MARCHAND. Le grès de Saint-martin à Assevillers, commune du canton de Chaulnes. Bulletin de la Société des Antiquaires de Picardie, 1867, tome 9.

  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région PICARDIE. La Reconstruction dans l'Est de la Somme : l'architecture religieuse et son décor. Réd. Céline Frémaux ; photogr. jean-Claude Rime, Thierry Lefébure. Trouville-sur-Mer : Illustria, 2007 (Parcours du patrimoine, 330).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Bailly Gilles-Henri - Caulliez Stéphanie - Laurent Philippe - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.