Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale et ancien cimetière Notre-Dame-de-l'Assomption à Athies

Dossier IA80000799 inclus dans Le bourg d'Athies réalisé en 2003

Fiche

Œuvres contenues

Voir

Vocables Notre-Dame-de-l'Assomption
Dénominations église paroissiale, cimetière
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Ham
Adresse Commune : Athies
Adresse : rue du Calvaire
Cadastre : 1826 A 616, 614 ; 1984 A 470, 471

Selon Paul de Cagny (1869), l'église est construite vers 1178, date de l'établissement du prieuré à Athies, qui coïncide avec l'analyse stylistique qu'il en fait dans sa description détaillée. Il signale ensuite le portail Renaissance (à l'ouest) et les reconstructions, qui succèdent aux deux incendies qui frappent l'église en 1648 et 1676, à savoir la tour de croisée (1655) et la grande nef (4e quart 17e siècle), dont les travaux s'achèvent en 1700.

En 1869, le cimetière, devenu trop exigu, fait l'objet d'une demande d'agrandissement par l'acquisition d'une parcelle mitoyenne au nord, rue de l'Abbaye. Un plan joint à la demande y montre le cimetière à cette date, la présence d'un calvaire (à l'est) et d'un tombeau de religieux, proche du chevet de l'église. Un autre plan de 1869 y montre l'emplacement des 41 concessions perpétuelles aménagées dans le cimetière et les emplacements prévus pour les concessions trentenaires et de 15 ans. Le reste du cimetière est encore à destination des sépultures communes, séparé des concessions par une allée. Le cimetière ne sera pas agrandi mais déplacé au nord du village, à son emplacement actuel, proposé en 1874, date du projet de portail dessiné par l'entrepreneur E. Poette-Cézille. La translation dans le nouveau cimetière a lieu en 1876.

L'édifice est classé monument historique dans la liste de 1862. Aujourd'hui, seul le portail sud bénéficie d'une protection. Il ne reste plus, après les destructions de l'attaque de 1916, que quelques vestiges ainsi que l'intégralité du portail sud du 13e siècle.

L'église d'Athies est reconstruite de 1929 à 1931, pour la Société Coopérative de Reconstruction des Églises Dévastées du Diocèse d'Amiens. Pour l'extérieur les architectes (Emmanuel Chaigne et Marcel Poutaraud) ont mené une reconstitution archéologique (surtout les parties supérieures, le chœur et le transept). Par contre le clocher autrefois carré est reconstruit sur plan octogonal et en béton. L'intérieur recèle aussi des dispositions plus modernes (arcs des bas-côtés et coupole octogonale formant lanterne).

En 1930 et 1931, l'atelier Gaudin réalise la coupole en dalles de verre de la croisée du transept, ainsi que la totalité des verrières de la nef et du chœur.

Le presbytère, devenu propriété communale, est reconstruit en 1929 par l'entrepreneur Albaert Eymard, sur des plans de l'architecte F. Vermont dressés en 1925. maison provisoire 1921.

Période(s) Principale : 12e siècle, 16e siècle, 3e quart 17e siècle, 4e quart 17e siècle , (détruit)
Secondaire : 13e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1655, daté par travaux historiques
1929, daté par source
Auteur(s) Auteur : Chaine Emmanuel,
Emmanuel Chaine

Architecte en chef du gouvernement, Saint-Germain-en-Laye.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, (?), attribution par source
Auteur : Poutaraud Marcel, architecte, attribution par source
Auteur : Couvègnes Raymond, sculpteur, attribution par source
Auteur : Gaudin Jean, maître verrier, attribution par source

L'édifice, orienté, occupe une parcelle d'angle. Construit en calcaire sur soubassement de grès et couvert d'ardoises, il présente un plan en croix latine, un choeur à chevet polygonal et un clocher polygonal, à la croisée du transept. Le portail sud est ouvert dans l'axe de la rue du Pavé.

Présence d'une grotte de Lourdes (ill.) dans le jardin qui s'étend à l'est de l'église.

Murs calcaire pierre de taille
grès pierre de taille
béton armé
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
voûte en berceau plein-cintre
lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans croupe polygonale
flèche polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre
Typologies coupole
Techniques sculpture
mosaïque
vitrail
Représentations ange saint Christ
Précision représentations

Décor de mosaïques occupant les tympans demi-circulaires situés à l'extrémité est des bas-côtés.

Reconstitution archéologique associée à des éléments modernes : décor, mobilier Art Déco, coupole en béton sur croisée, (ajourée de vitraux de J. Gaudin, formant lanterne, coiffée du clocher et d'une flèche), arcs brisés en béton des bas-côtés.

Ce dossier de recensement du patrimoine de la Reconstruction dans la Haute-Somme, établi en 2003, a té complété en 2015, dans le cadre de l'enquête thématique régionale : La première Reconstruction en Picardie.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH partiellement, 1862
Précisions sur la protection

Liste de 1862 : portail sud du 13e siècle.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99O 426. Athies. Administration municipale (1870-1939).

  • AD Somme. Série O ; 99O 427. Athies. Administration communale.

  • AD Somme. Série P ; 3P 34/11. Athies. Matrices des propriétés bâties.

  • AD Somme. Série T ; 60 T 291/7. Monuments historiques. Athies : église (1846-1903).

  • AMH (Médiathèque du Patrimoine). Fonds 81 ; 81/080. Inventaire des archives relatives à la série "travaux" (19e-20e-siècle).

    29 p. dactyl.
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 80/3/18. Etat des dommages aux édifices civils et cultuels.

    Athies (Eglise 1927).
  • AD Somme. Série 10R ; 10R 142. Athies. Dossiers de dommages de guerre.

  • AD Somme. Série W ; 1402 W 155. Dossiers de travaux aux Monuments historiques de la Somme : Athies, travaux de renfouissement (1985).

Documents figurés
  • Athies. Plan cadastral, sections développées, A, C et E,1826 (AD Somme ; 3 P 1932/7).

  • Plan du cimetière de la commune d'Athies dressé à la requête de monsieur Louis Théry, maire, par Gustave Ranson géomètre à Matigny, 1869 (AD Somme ; 99O).

  • Athies (Somme). Rue Pavée, carte postale, [avant 1916] (AD Somme ; coll. particulière Holleville, lot archivé 5695).

  • La Picardie Historique et Pittoresque. A travers la Somme dévastée. Athies. La Rue du Pavé, ici aussi les Huns ont passé, carte postale, édition Leneutre, [après 1916] (AD Somme ; DA 3030/43).

  • La Picardie Historique et Pittoresque. A travers la Somme dévastée. Le Portail de la 2e moitié du XIIIe siècle était classé comme monument historique, carte postale, édition Leneutre, [après 1916] (AD Somme ; DA 3030/44).

Bibliographie
  • DECAGNY, Paul (abbé). Histoire de l'arrondissement de Péronne. Péronne : Quentin.

    p. 237-250.
  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région PICARDIE. La Reconstruction dans l'Est de la Somme : l'architecture religieuse et son décor. Réd. Céline Frémaux ; photogr. jean-Claude Rime, Thierry Lefébure. Trouville-sur-Mer : Illustria, 2007 (Parcours du patrimoine, 330).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Bailly Gilles-Henri - Caulliez Stéphanie - Laurent Philippe - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.