Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale et ancien cimetière Sainte-Marie-Madeleine de Renancourt

Dossier IA80002673 réalisé en 2002

Fiche

Vocables Sainte-Marie-Madeleine
Parties constituantes non étudiées presbytère
Dénominations église paroissiale, cimetière
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Amiens
Adresse Commune : Amiens
Lieu-dit : Renancourt
Adresse : rue du Chapître
Cadastre : 1813 FF 223, 224

Documents figurés :

Le cadastre de 1813 (ill. 1) figure un édifice orienté de plan en croix latine à chevet semi-circulaire, proche de la rivière de la Selle. Le cimetière s'étend au sud de la nef. Sur le cadastre de 1852 (ill. 2), le cimetière a disparu mais la parcelle est conservée.

Des vues anciennes donnent une représentation de l'église, construite en calcaire, appareillé en pierre de taille (nef), et en briques (transept et choeur). Sources :

Les sources conservées aux archives départementales (série O) indiquent que les verrières sont renouvelées en 1868 ; l'édifice est restauré en 1872 par l'entrepreneur Leroy-Digeon (joints murs) et en 1879 (couverture) ; la façade principale est reconstruite en 1936, sur les plans de l'architecte Douillet, approuvés en 1935.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que depuis 1820, un règlement autorise l'inhumation des étrangers à la commune dans le cimetière paroissial. En 1826, le cimetière est trop petit et compte tenu de l'augmentation de la population il faudrait stopper l'inhumation des étrangers.

Restauration des verrières par Georges Tembouret (série R). Travaux historiques :

Darsy (1869) indique que la cure est attestée en 1450.

Selon le Dictionnaire historique et archéologique de Picardie (1919), le hameau de Renancourt, dépendant initialement de Montières, est érigé en paroisse sous le vocable de Sainte-Marie-Madeleine, en 1752. L'église est reconstruite vers 1775 sur un terrain donné par la marquise de Louvencourt. L'évêque aurait financé la construction du clocher.

Période(s) Principale : 12e siècle , (détruit)
Principale : 2e moitié 18e siècle, 2e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1935, daté par source
Auteur(s) Auteur : Douillet Georges Edmond, dit(e) Edmond Douillet,
Georges Edmond Douillet , dit(e) Edmond Douillet (1851 - 1936)

Architecte né à Amiens, domicilié rue Henri-IV (recensements de 1906 et 1911).

Président d'honneur de la Société Régionale des architectes du Nord de la France. Conseiller paroissial de la cathédrale d'Amiens.

Voir le site http://www.purl.org/inha/agorha/002/80419.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'édifice orienté présente un plan en croix latine à vaisseau unique et chevet polygonal. Le clocher est centré au-dessus du massif occidental.

L'église est construite en calcaire, appareillé en pierre de taille (murs nord et sud de la nef) et en briques (transept et choeur). La façade occidentale est en brique, avec partie basse à assises alternées de brique et de calcaire. Un bâtiment en briques est accolé au mur sud de la nef. Le chevet polygonal est en briques avec contreforts en calcaire.

L'édifice dispose de deux accès, l'un principal à l'ouest, l'autre au sud de la nef ; une ancienne porte est visible dans le mur nord, ouvrant sur une ruelle. Le portail principal est encadré de pilastres et surmonté d'un fronton interrompu par une niche abritant une statue de Vierge à l'Enfant.

L'ancien cimetière a été transformé en aire de stationnement.

Murs calcaire pierre de taille
brique
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Typologies cimetière d'enclos paroissial (churchyard), chevet polygonal, clocher centré sur massif occidental
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 222. Amiens. Églises avant 1869.

    (Renancourt 1854-1868)
  • AD Somme. Série O ; 99 O 303. Amiens. Églises.

  • AD Somme. Série R ; 10 R 82. Dommages de guerre.

    (Renancourt, église Sainte-Marie-Madeleine)
  • BM Amiens. Série M ; 2 M 17/2. Cimetières d'Amiens.

    Renancourt (1826-1853)
Documents figurés
  • Amiens. Plan cadastral. Section FF, dite de Renancourt, dessin, Grevin géomètre, 1813 (AD Somme ; 3 P 1162)

  • Section N, dite de Renancourt, 6e feuille, dessin par Desroches géomètre, 1852 (DGI).

  • Eglise de Renancourt, commune d'Amiens, aquarelle d'Oswald Macqueron, d'après nature, 13 octobre 1877 (BM Abbeville ; Am. 54).

Bibliographie
  • DARSY, F. I. Bénéfices de l'Eglise d'Amiens ou Etat général des biens, revenus et charges du clergé du diocèse d'Amiens en 1730 ; avec des notes indiquant l'origine des biens, la répartition des dimes, etc. Amiens : E. Caillaux imprimeur de la société des Antiquaires de Picardie, 1869.

    tome 1, p. 81
  • SOCIETE DES ANTIQUAIRES DE PICARDIE. Dictionnaire historique et archéologique de la Picardie. Tome I : Arrondissement d'Amiens, cantons d'Amiens, Boves et Conty. Amiens : Société des antiquaires de Picardie, 1919. Réed. Bruxelles : Editions culture et civilisation, 1979.

    p. 108-113.

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.