Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre de Cayeux-sur-Mer

Dossier IA80001720 inclus dans Le quartier du Bout d'Aval à Cayeux-sur-Mer réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Saint-Valery-sur-Somme
Adresse Commune : Cayeux-sur-Mer
Adresse : rue du Maréchal-Foch , ancienne rue, dite Grande-Rue
Cadastre : 1988 AY 35

La délibération municipale du 14 août 1897 précise qu'au lieu de restaurer l'ancienne église, il est préférable d'en construire une nouvelle, sur un terrain plus central donné par Gustave Black, industriel à Bourlon, près de Cambrai (Pas-de-Calais) (source : Cayeux d'hier). Un premier projet, de l'architecte Billoré, est refusé. C'est finalement Emile Ricquier, architecte à Amiens (Somme), qui dirige les travaux. La première pierre est posée le 16 avril 1900 par l'évêque d'Amiens et livrée aux exercices du culte le 3 août 1902. On y a installé le bénitier du 12e siècle, les fonds baptismaux, la chaire, et la cloche de la vieille église (source : A. Mopin). Selon un guide touristique de 1929, les vitraux sont du Parisien Ader. En 1908, les lambris de l'ancienne église sont déposés dans la salle des conseils de la mairie. Entre 1950 et 1954, les vitraux sont restaurés par Raoul Cagnard, verrier à Amiens (source : A.D. Somme, 1272 W 379).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1900, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Ricquier Emile,
Emile Ricquier , né(e) 1846 (1906 - )

Architecte des Hospices et architecte départemental.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Ader, maître verrier, attribution par travaux historiques
Personnalité : Black Gustave, donateur

Edifice dont le gros-oeuvre est en brique apparente, partiellement enduit. Le toit est en ardoise. La nef est couverte de longs-pans, les bas-côtés de toit à un pan. Le chevet est couvert d'une croupe polygonale. Le clocher en façade, de section carrée, est couvert d'un toit en pavillon. Le portail est surmonté d'une rosace et la nef est éclairée par des triplets. Le vaisseau central est couvert d'une voûte en berceau et le choeur d'un cul-de-four. Les murs intérieurs sont badigeonnés.

Murs brique
enduit partiel
Toit ardoise
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte en berceau
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
toit à un pan
croupe polygonale
pignon découvert
pignon couvert

Bien que non spécifique à l'architecture de villégiature, la construction de cette église a un lien direct avec l'activité balnéaire. C'est en effet pour accueillir la foule des baigneurs que l'ancienne église a été remplacée. De par sa position géographique, cet édifice marque le nouveau centre religieux de la commune, plus proche de la station balnéaire que de l'ancien quartier.

Statut de la propriété ?

Annexes

  • Extrait de : MASSART, Christian. Cayeux. Joué-les-Tours : Alan Sutton, 1996, p. 102.

    Une souscription, par l'intermédiaire de ces images pieuses, fut lancée pour trouver des fonds nécessaires à l'édification de la nouvelle église. Au dos de ce document, on peut lire que le souscripteur sera considéré comme fondateur avec un versement de 1.000 francs (inscription dans le sanctuaire) bienfaiteur avec un versement de 500 francs (messe après décès) et donateur avec 200 francs (inscription au livre d'or). Il est indiqué la proposition suivante : "le souscripteur d'un pilier : 2.000 francs a son nom gravé au chapiteau. Toute offrande peut être payée en plusieurs fois". Les bourses plus modestes pouvaient s'offrir des galets de fondation : galet d'or (100 francs) galet d'argent (50 francs) et galet de plage (10 francs) .

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série W ; 1272 W 379. Cayeux-sur-Mer, dommages de guerre, immeubles publics (1947-1959).

Documents figurés
  • 23 - Cayeux-sur-Mer (Calvados). Abside de l'Eglise Saint-Pierre, carte postale, par B.F. photographe éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

Bibliographie
  • Cayeux d'hier. Vie quotidienne à Cayeux-sur-Mer de 1850 à 1940. Abbeville : Chemins de Traverses, Imprimerie F. Paillard, 1990.

    p. 14, 46
  • DIMPRE, Rémi. Cayeux, Saint-Blimont et leurs environs. Paris : Res-Universis, 1990, 136 et 81 p. (fac-similé d'une édition de 1900 intituléé Histoire de quelques pays du Vimeu).

    pp. 74-81
  • MASSART, Christian. Cayeux. Joué-les-Tours : Alan Sutton, 1996.

    pp. 100-103
  • MOPIN, Anatole. Histoire de Cayeux-sur-Mer. Woignarue : la Vague verte, 1998.

    p. 68
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.