Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Elément de verrière à personnages : sainte Apolline, dite sainte Agathe (baie 11)

Dossier IM02004594 réalisé en 2002

Fiche

Voir

Dénominations verrière
Titres Sainte Apolline, dite sainte Agathe
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Adresse : Ancienne collégiale royale, actuellement basilique Saint-Quentin
Emplacement dans l'édifice troisième chapelle nord du déambulatoire dite chapelle Saint-Louis baie 11

La verrière d'où proviennent ces deux panneaux, vraisemblablement empruntés à une représentation de sainte Apolline, appartient stylistiquement au 15e siècle. Si l'on en croit le baron François de Guilhermy qui visita la collégiale en avril 1855, quatre personnages, dont cette sainte martyre, occupaient alors les lancettes de la fenêtre haute du bras sud du petit transept. Cette partie de l'édifice ayant été complètement reconstruite à partir de 1477, jusqu'en 1487 environ, il est possible de dater cette verrière du 4e quart du 15e siècle. Restée en place pendant la Première Guerre mondiale, la verrière est fortement endommagée en 1917 ou 1918. Néanmoins, les éléments subsistants en sont soigneusement recueillis, une fois la paix revenue. Après restauration par l'atelier du peintre-verrier parisien Auguste Labouret, les panneaux représentant trois des saints à mi-corps ont été intégrés dans une verrière décorative et remontés dans la chapelle Saint-Louis, entre le 1er octobre 1957 et le 20 février 1958.

Période(s) Principale : 4e quart 15e siècle

La baie est une baie libre, sommée d'un arc brisé. Elle est fermée par une verrière en losanges, au centre de laquelle ont été remontés deux panneaux d'une verrière à personnages. Les éléments anciens sont composés de verre coloré et de verre incolore sur lesquels les détails sont représentés à l'aide de grisaille et de quelques touches de jaune d'argent.

Catégories vitrail
Structures baie libre, rectangulaire vertical, en arc brisé panneau vitré, 2, superposé
Matériaux verre transparent, soufflé, taillé, peint, grisaille sur verre, jaune d'argent
plomb, réseau
Précision dimensions

Largeur de la verrière : la = 110. La partie figurée mesure approximativement 60 cm de large et 100 cm de haut.

Iconographies figure, ?, de trois-quarts, auréole, livre, sainte Apolline
Précision représentations

La sainte représentée sur cette verrière est généralement nommée sainte Agathe. Mais, ce personnage féminin dont il subsiste la moitié supérieure du corps, est plus vraisemblablement sainte Apolline. La sainte, auréolée, est représentée de trois-quarts. Ses cheveux longs et ondulés recouvrent ses épaules. Elle lit dans un livre ouvert et tient à la main gauche une tenaille dont les mâchoires enserrent une dent.

États conservations grillage de protection
élément
manque
oeuvre restaurée
plombs de casse
oeuvre complétée
Précision état de conservation

L'élément conservé a été complété le long des bords supérieur et inférieur pour pouvoir s'intégrer dans l'armature de la verrière. L'oeuvre, sans doute plusieurs fois restaurée au cours de son existence, l'a été pour la dernière fois après la Seconde Guerre mondiale.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1840

Références documentaires

Documents d'archives
  • AMH (Médiathèque du Patrimoine) : 81/02, carton 169.

    dossier 16 (travaux de 1950 à 1955) ; sous-dossier : achèvement des vitraux de l'abside et du grand transept sud
  • BnF (Cabinet des Manuscrits) ; naf 6108. Collection Guilhermy.

    folio 316 recto
Documents figurés
  • Éléments provenant des lancettes de la baie 212, avant restauration, montage photographique, par le photographe Haas (?), 2e quart du 20e siècle ? (AMH, Médiathèque du Patrimoine : 92/07/0035).

Bibliographie
  • DREILING, Prof. Dr. Raymund. Die Basilika von St. Quentin. Ihre Geschichte und ihr Charakter. St. Quentin, 1916.

    p. 40
  • FRANCE. Corpus Vitrearum Medii Aevi. Les vitraux de Paris, de la Région parisienne, de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais. Recensement des vitraux anciens de la France, vol. 1. Paris : éditions du CNRS, 1978.

    p. 167
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Aisne (c) Département de l'Aisne ; (c) AGIR-Pic (c) AGIR-Pic - Riboulleau Christiane - Guérin Inès