Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Enclos funéraire de la famille de Morgan de Belloy

Dossier IA80005050 inclus dans Plaine G réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations famille de Morgan de Belloy
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations enclos funéraire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 110 plaine G Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

Cette concession fut acquise en février 1829, par Adrien, Marie, Jean-Baptiste, Joseph, Rose Morgan de Belloy, domicilié à Amiens, rue de Condé. Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent qu'une pierre tombale a été posée en 1817 pour le fils de la famille. Les corps de Jean-Baptiste Morgan, ancien maire d'Amiens, de sa femme (+ 1804) et de son gendre (+ 1799) inhumés dans le cimetière Saint-Honoré, sont transférés en 1869. La sépulture Morgan de Belloy est décrite par S. Comte (1847), qui attribue son exécution, sur les plans des frères Duthoit, à l'entrepreneur Mangot fils (cf. annexe).

Ce monument, restauré par l'association "Les Amis de la Madeleine", porte la signature des sculpteurs Duthoit frères.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 19e siècle , (détruit)
Dates 1817, daté par source
Auteur(s) Auteur : Mangot Aimé Louis Pierre, dit(e) dit Mangot fils,
Aimé Louis Pierre Mangot , dit(e) dit Mangot fils (1800 - )

Maître-maçon. Fils de Pierre Louis Mangot (1777-1841).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Personnalité : Morgan de Belloy Adrien Marie Jean-Baptiste Joseph Rose,
Adrien Marie Jean-Baptiste Joseph Rose Morgan de Belloy (1776 - 1834)

Ancien maire d'Amiens.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source
Auteur : Duthoit Aimé, dit(e) dit Duthoit fils,
Aimé Duthoit , dit(e) dit Duthoit fils (1803 - 1869)

Sculpteur. Fils de Louis Joseph Duthoit et père de l'architecte Edmond Duthoit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques
Auteur : Duthoit Louis, dit(e) dit Duthoit fils,
Louis Duthoit , dit(e) dit Duthoit fils (1807 - 1874)

Sculpteur. Fils de Louis Joseph Duthoit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques

Cette concession, adossée au premier mur d'enceinte, est délimitée par une grille en fer forgé à portillon antérieur central, fixée sur un mur-bahut en pierre calcaire, avec soubassement en briques. La partie gauche s'appuie sur la clôture de la concession voisine ; une barre de fer délimite la partie droite. Elle comprend trois monuments. Le premier, au centre, est un tombeau-monument, à deux niveaux : un socle en calcaire, portant un épitaphe, entouré de deux vases funéraires d'applique, en bronze, sur lequel s'élève un mausolée sculpté. Une croix en bronze surmontait initialement le monument ; elle est aujourd'hui déposée derrière le monument. De part et d'autre du monument central se trouvent deux stèles d'applique chantournées en calcaire.

Inscriptions :

Date du décès (tombeau-monument) : 1834. Dates des décès (stèle gauche) : 1797 ; 1801 ; [non lu] / (stèle droite) 1867 ; 1858 ; 1855 ; 1877 ; 1884 ; 1880 ; 1842 ; 1888 ; 1911 ; 1920.

Épitaphe (tombeau-monument) : A la mémoire / de Adrien-Marie-Jean-Baptiste-Joseph-Rose / Baron DE MORGAN DE BELLOY / chevalier de Saint-Louis / officier de l'ordre royal de la Légion d'Honneur / ancien maire de la ville d'Amiens / ancien membre de la Chambre des députés / né à Amiens, le XX janvier MDCCLXVI / décédé le IX novembre MDCCCXXXIV. Épitaphe (stèle gauche) : + / In spem resurrectiones / N. N Morgan et famille De Morgan / exhumés du cimetière de Saint-Denis / Jean-Baptiste MORGAN, Seigneur du Chaussoy-Epagny / capitaine au régiment d'Orléans, chevalier de Saint-Louis / maire d'Amiens de 1770 à 1779, né le 29 août 1722 / + le 8 mai 1797 / [...]. Épitaphe (stèle droite) : + / In spem resurrectiones / Edouard Pierre DE MORGAN / chevalier de la Légion d'Honneur / conseiller général de la Somme, député-maire du Chaussoy / né le 15 juin 1803, + à Paris le 27 juillet 1867 / [...] / Adrien Marie Joseph DE MORGAN DE BELLOY / chevalier de la Légion d'Honneur / conseiller général de la Somme, colonel de la garde nationale d'Amiens en 1848 / né à Amiens en 1811, + en son château de Belloy-sur-Somme / le 11 septembre 1884 / [...] / Thomas Antoine Adrien Baron DE MORGAN FRONDEVILLE / ancien administrateur des hospices d'Amiens, maire de Belloy-Saint-Léonard / né à Paris, le 7 août 1828, + à Amiens, le 10 avril 1888 / sa veuve Clotilde Chrétienne Aldégonde DE LA CROIX DOGIMONT / Baronne DE MORGAN FRONDEVILLE / est + religieuse carmélite le 26 janvier 1911. / Elle repose dans la sépulture des Carmélites d'Arras / [...].

Inscription concernant le destinataire (tombeau-monument) : Sépulture de la Famille Morgan de Belloy.

Signature (tombeau-monument, élévation supérieure, en bas à droite) : Duthoit fils.

Murs calcaire
fonte
bronze
Typologies composition hétérogène à tombeau principal, tombeau en forme de sarcophage (catafalque), stèle-épitaphe, composition symétrique
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

Le tombeau-monument est sculpté, sur la face de sa partie supérieure, de deux anges agenouillés tenant chacun un flambeau renversé et s'appuyant sur un médaillon représentant les armes de la famille De Morgan. De chaque côté est sculpté un sablier ailé et les quatre angles sont surmontés d'acrotères gravés d'une tête figurant la douleur. Sur la face du socle sont fixés deux vases funéraires en bronze.

Cette concession, qui conserve sa clôture en fer forgé, contient trois monuments, disposés de façon symétrique.

Le tombeau principal, au centre, aurait été construit vers 1834, date du décès du concessionnaire M. Morgan de Belloy, ancien maire d'Amiens et ancien membre de la Chambre des députés. S. Comte (1847) indique qu'il est construit par l'entrepreneur Mangot fils, sur les plans du sculpteur Duthoit. Cette attribution est confirmée par la présence de la signature de l'artiste, sur la partie supérieure du monument. Il succède à un premier tombeau, élevé en 1817, pour le fils de Jean-Baptiste Morgan de Belloy. De part et d'autre, fixées au mur, se trouvent deux stèles identiques, posées vers 1860-1870.

La grille présente, comme celle de la concession voisine (G 111), des barreaux très serrés témoignant de l'ancienneté de la clôture.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1995/05/10

Annexes

  • Extrait de : Promemades au cimetière de la Madeleine [Morgan de Belloy]

    "La suivante, offre un monument fort distingué et digne de l'attention des visiteurs ; c'est celui de M. MORGAN DE BELLOY. Il se compose d'un socle en pierre d'une grande dimension, sur lequel s'élève un mausolée également en pierre, mais d'un plus petit modèle que le socle ; sur la face, sont figurés deux génies funèbres agenouillés, tenant chacun un flambeau renversé et s'appuyant sur les armes de la famille, qui sont : d'argent à 3 rencontres de bœuf de sable, langues de gueules posés 2 et 1, 2 lions pour supports et surmontées d'une couronne de baron. L'exécution des génies est parfaite ; les traits respirent bien la douleur que le cœur seul fait naître, c'est-à-dire sainte et résignée ; enfin, le dessin est d'une exactitude voisine de la nature, et citer MM. Duthoit pour en être les auteurs, c'est en compléter l'éloge.

    Sur chacun des côtés est sculptés un clepsydre ailé, et les quatre angles sont surmontés d'une tête figurant la douleur. Sur la face du socle, entre deux urnes lacrymatoires en bronze, incrustées dans la pierre, est gravée l'épitaphe suivante :

    "A la mémoire / de Adrien-Marie-Jean-Baptiste-Joseph-Rose / Baron de MORGAN DE BELLOY, / Chevalier de Saint-Louis, / Officier de la Légion d'Honneur, / ancien maire de la ville d'Amiens / ancien membre de la Chambre des députés, / né à Amiens, le XXX janvier MDCCLXVI, / décédé le IX novembre MDCCCXXXIV."

    M. MORGAN DE BELLOY fut un des plus riches et plus capables négociants de cette ville, et l'un des plus riches propriétaires fonciers du département. Successivement maire de la ville d'Amiens et membre de la Chambre des députés, il fit preuve dans l'exercice de ses fonctions, que lui conférèrent et le vœu de ces concitoyens et le choix du gouvernement, du plus grand zèle comme des plus grandes capacités. Il succomba à l'âge de 69 ans à une affection cérébrale dont il souffrait depuis longtemps, mais qui fit tout à coup de rapides progrès. [...].

    L'exécution du monument est de M. Mangot fils, sous la direction et d'après le plan de MM. Duthoit."

    Stéphane C[omte], 1847, pp. 169-171.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 17/1. Cimetières d'Amiens.

    Cimetière Saint-Honoré (1819-1872).
  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/1. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1807-1828).

Documents figurés
  • Le tombeau de M. Morgan de Belloy au cimetière de la Madeleine, dessin des Duthoit (encre sur papier), 3e quart 19e siècle (Musée de Picardie, Amiens ; MP Duthoit VI-91).

Bibliographie
  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

    p. 169
  • GILLMANN, Raymonde. La grande Madeleine d'Amiens. Amiens : éditions Martelle, [1988].

    p. 35 ; p. 42.
  • GILLMANN, Raymonde. La Madeleine à Amiens. Un jardin romantique. Amiens, [1986].

  • La Madeleine et les contemporains de la Révolution. Amiens : Imprimerie I. & R. G., [1989].

    p. 20-21.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.