Logo ={0} - Retour à l'accueil

Enclos funéraire de la famille Le Roy-Bourniquet et de la famille Le Roy-Dompierre

Dossier IA80005409 inclus dans Plaine L réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Le Roy-Bourniquet et famille Le Roy-Dompierre
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsenclos funéraire
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 192 et 193 plaine L
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, la concession L 192 fut acquise en avril 1860, par Alexandre Leroy, domicilié à Amiens, 33 place du Quai et Alphonse, Maurice Leroy, domicilié à Amiens, 22 rue des Saintes-Maries. La concession L 193 fut acquise en septembre 1865, par Victor Leroy, domicilié à Amiens, 15 rue de l'Ecluse.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Lefebvre-fils a réalisé des travaux en 1870 dans la concession L 193.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1870, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lefebvre Edouard , dit(e)
Lefebvre Edouard , dit(e)

Edouard Lefebvre, maçon et monuments funèbres, établi à Amiens, rue de l'Ecluse (actuelle rue Baillon), en 1856 (recensement de population) et en 1862 (annuaire de 1862). Actif à Poulainville en 1871 (entrepreneur de maçonnerie & monuments funèbres).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée par une grille antérieure en fer forgé à portillon central et par des poteaux latéraux en pierre de Tournai, reliés par des barres. La clôture, fixée sur un mur-bahut en pierre de Tournai, réunit les terrains L 192 et L 193. La concession, à laquelle on accède par une marche, contient deux monuments, dont une grande stèle à fronton triangulaire à acrotères en calcaire, agrémentée de trois tables en marbre noir et rythmée par quatre pilastres. A droite, s'élève une stèle à fronton ogival en calcaire, également agrémentée d'une table en marbre noir. Au centre de la concession de dresse un porte-couronne mortuaire en pierre de Tournai et sur le devant, une dalle également en pierre de Tournai ferme l'entrée du caveau.

Inscriptions :

Dates des décès (stèle à fronton triangulaire) : 1859 ; 1901 / 1858 ; 1868 ; 1860 ; 1892 ; 1896 / 1860 ; 1855 ; 1872 ; 1880 ; 1884 ; 1885 ; 1904 ; 1928.

Dates des décès (stèle à fronton ogival) : 1869 ; 1901 ; 1927.

Épitaphe (stèle à fronton triangulaire) : Maurice Thomas Daquin / LE ROY / [...] / ancien employé de la Préfecture / de la Somme / décédé le 1er août 1868 / dans sa 84e année.

Inscription concernant le destinataire (stèle à fronton triangulaire : fronton, en relief) : Famille Le Roy-Bourniquet.

Inscription concernant le destinataire (stèle à fronton ogival : fronton, en creux) : Famille Le Roy-Dompierre.

Murscalcaire
marbre
pierre
fer
Typologiesconcessions juxtaposées ; stèle funéraire architecturée (fronton)
Techniquessculpture
Précision représentations

La grille antérieure est ornée de fleurons.

Les acrotères de la stèle à fronton triangulaire, initialement surmonté d'un élément (disparu), sont gravés de palmettes. Les inscriptions sont peintes en lettres d'or.

Le fronton ogival de la stèle droite est sculpté d'une couronne de fleurs entrelacée de rubans.

Cette concession, qui conserve sa clôture d'origine, réunit des terrains acquis en 1860 et 1865 et contient deux monuments juxtaposés. La stèle funéraire en calcaire, à 3 tables, a sans doute été réalisée vers 1858 ou 1859 (calligraphie des épitaphes). La petite stèle en calcaire, qui s'élève à droite de la principale, a sans doute été élevée en 1870, lors des travaux effectués par l'entrepreneur Lefebvre-fils (autorisation de construction).

Par soucis d'harmonie, ces deux stèles ont été construites avec des matériaux (calcaire et marbre noir) et une hauteur identiques.

Le monument principal est un exemple tardif mais bien conservé de la polychromie des tombeaux signalée par S. Comte.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.