Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Enclos funéraire des familles Maintenay-Barbier et Boutin-Joly

Dossier IA80009925 inclus dans Cimetière communal de Saint-Fuscien réalisé en 2003

Fiche

Appellations familles Maintenay-Barbier et Boutin-Joly
Dénominations enclos funéraire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Boves
Adresse Commune : Saint-Fuscien
Adresse : Cimetière , rue du Petit-Cagny
Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Principale

La concession, adossée à la clôture végétale du cimetière, est délimitée par des piliers en marbre belge, dit Petit-Granit ou pierre bleue, reliés par des chaînes ; elle contient deux tombeaux juxtaposés. Chaque tombeau est formé d'une stèle en calcaire, dont la base est ornée d'une couronne mortuaire et d'une tombale à dos d'âne, également en marbre belge, ornée d'une croix.

A droite, la stèle à entablement et fronton semi-circulaire à acrotères, initialement surmonté d'une croix, comporte deux tables en relief. Le fronton est orné d'un décor figuré (fig. 2), représentant des outils de maçon (marteau, équerre, compas et ciseau).

A gauche, la stèle à fronton interrompu, surmonté d'une petite croix, est encadrée de deux colonnettes ; elle comporte une table à épitaphe.

Murs calcaire
Typologies composition homogène ordonnée (juxtaposition), stèle funéraire architecturée (entablement et fronton à acrotères), stèle funéraire architecturée (fronton), emblème de profession
États conservations mauvais état
Techniques sculpture
Représentations couronne mortuaire symbole funéraire symbole professionnel

La disposition des tombeaux dans l'enclos est à rapprocher de celle des familles Pourchez-Berville, à Pont-de-Metz. La stèle funéraire des Maintenay-Barbier (à droite), ornée d'un emblème de profession, a été réalisé vers 1872, comme le suggère la calligraphie des épitaphes. Il illustre une typologie dont on trouvait plusieurs exemples (détruits) dans le cimetière de Saint-Fuscien et dans les cimetières ruraux (Glisy, Pont-de-Metz) et urbains (La Madeleine, Vieux Saint-Acheul d'Amiens) de l'aire d'étude.

La stèle funéraire des Boutin-Joly (à gauche) a été réalisée vers 1900, date probable de l'aménagement de la clôture et des deux tombales.

La stèle du tombeau Maintenay-Barbier est une variante de celles des familles Bouchon-Jourdain, Bouchon-Poupard et Pinchinat-Froidure-Mollien, familles de charpentiers. Ici, les instruments figurant dans le fronton signalent la profession du maçon Maintenay. On retrouve également ce modèle dans l'un des cimetières de Boves.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.