Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Enclos funéraire des Ursulines

Dossier IA80005655 inclus dans Plaine S réalisé en 2006

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Genre d'ursulines
Appellations Ursulines
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations enclos funéraire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 127 plaine S Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en octobre 1840, par Cécile, Amable, Flore Demont, supérieure de l'Ordre des Ursulines, domiciliée à Amiens. Elle fut agrandie en mai 1859, par Ludivine Dumont, supérieure de l'Ordre des Ursulines, domiciliée à Amiens.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle, 1ère moitié 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée par une pierre de seuil en béton. Le sol est recouvert de gravillons et une dalle en béton sur un soubassement en briques ferme l'entrée du caveau. Elle contient de nombreux monuments. Au centre se dresse une croix funéraire en fonte ouvragée peinte sur un socle en calcaire, ornée d'une table en marbre portant le nom des destinataires. Contre le mur sont fixées 53 stèles-épitaphes d'applique sur cinq rangées. Pour les quatre rangées supérieures elles sont rectangulaires et en marbre (6 / 14 / 14 / 5) et pour la rangée inférieure elles sont en forme de chapeau de gendarme en calcaire peint (14), mais difficilement lisibles.

Inscriptions :

Dates des décès (première rangée, de gauche à droite) : 1890 ; 1891 / 1892 ; 1893 / 1894 ; 1895 / 1895 ; 1896 / 1896 ; 1897 / 1897 ; 1898.

Dates des décès (deuxième rangée, de gauche à droite) : 1899 ; 1899 / 1902 ; 1904 / 1914 ; 1914 / 1915 ; 1916 / 1915 ; 1916 / 1917 ; 1919 / 1920 ; 1920 / 1918 ; 1922 / 1923 ; 1925 / 1926 ; 1930 / 1931 ; 1932 / 1935 ; 1935 / 1936 ; 1936 / 1937 ; 1938.

Dates des décès (troisième rangée, de gauche à droite) : 1940 ; 1942 / 1943 ; 1944 / 1945 ; 1945 / 1946 ; 1946 / 1947 ; 1947 / 1948 ; 1948 / 1949 ; 1949 / 1950 ; 1951 / 1952 ; 1953 / 1954 ; 1956 / 1957 ; 1959 / 1960 ; 1963 / 1963 ; 1964 / 1965 ; 1967.

Dates des décès (quatrième rangée, de gauche à droite) : 1969 ; 1970 / 1971 ; 1971 / 1971 ; 1973 / 1994 / 1999.

Dates des décès (cinquième rangée, de gauche à droite) : [illisible] / [illisible] / [non lu] ; 1873 / 1873 ; 1877 (?) / 1875 ; [non lu] / [illisible / 1878 ; [non lu] / [non lu] ; 1889 / [illisible] / 1881 ; 1882 / 1884 ; 1885 / 1886 ; 1888 / [illisible] / [illisible].

Inscription concernant le destinataire (croix funéraire, table en marbre) : Ursulines.

Murs calcaire
marbre
béton
brique
fonte
Typologies enclos de congrégation, composition hétérogène à tombeau principal, stèle funéraire cintrée (chapeau de gendarme), tombeau d'applique, croix funéraire (fonte), modèle cadre, stèle-épitaphe
Techniques fonderie
Précision représentations

La croix en fonte est ornée d'un Christ rayonnant.

Cette concession, acquise en 1840 et agrandie en 1859, est délimitée par une bordure en béton (remaniement) et contient de nombreux monuments. Au centre se dresse une croix funéraire en fonte ouvragée peinte sur un socle en calcaire, semblable à une croix de cimetière et pouvant dater du milieu du 19e siècle (analyse stylistique). Contre le mur sont fixées 53 stèles-épitaphes d'applique sur cinq rangées, soit en forme de chapeau de gendarme en calcaire peint, pour les plus anciennes, soit rectangulaires et en marbre, pour les plus récentes. Elles ont toutes été fixées entre 1859 (date d'agrandissement de la concession) et 1999 (date de la dernière inhumation).

C'est l'un des quatre enclos de congrégation conservés dans le cimetière de la Madeleine.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline