Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble de vingt-trois verrières figurées : Scènes bibliques, Saints (baies 0 à à 22)

Dossier IM80001903 réalisé en 2013

Fiche

Voir

Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois - Doullens
AdresseCommune : Beauval
Adresse : église paroissiale Saint-Nicolas, rue de l'
Église
Cadastre :
Emplacement dans l'édificebaies 0 à 22

Comme l'indique l'inscription sur la baie 9, l'ensemble des verrières de l'église a été réalisé en 1887 par l'important atelier de verrier Champigneulle de Bar-le-Duc, à l'exception des roses décoratives isolées réalisées par l'atelier parisien Néret.

L'ensemble a coûté la somme importante de 50 000 francs et a été offert par Édouard et Georges Saint, ainsi que les familles alliées Moynet ou Gambart de Rouen. Les trois verrières du chœur représentent deux scènes de la vie de saint Charles Borromée, saint Jean-Baptiste et saint Jules, les saints patrons de Charles, Jean-Baptiste et Jules Saint, fondateur de l'église et probablement commanditaires de ces verrières.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1887, porte la date
Stade de créationcopie de peinture
Auteur(s)Auteur : Champigneulle
Champigneulle

Maison de sculpture religieuse fondée à Metz en 1861 par Charles-François Champigneulle (1820-1882), qui rachète en 1868 l'importante maison de peinture sur verre Maréchal et devient ainsi Maréchal et Champigneulle. Elle est déplacée en 1872 à Bar-le-Duc, puis reprise à la mort du fondateur par son fils cadet Emmanuel Marie Joseph (1869-1942), tandis que son fils aîné Louis Charles Marie (1853-1905) crée en 1881 une succursale à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier
Auteur : Néret
Néret

Maître verrier parisien actif dans le dernier quart du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, peintre-verrier
Personnalité : Saint Édouard donateur
Personnalité : Saint Georges donateur
Personnalité : Saint Charles commanditaire
Personnalité : Saint Jean-Baptiste commanditaire
Personnalité : Saint Jules-Abel commanditaire

Les verrières ornent les baies à remplage du chœur et des bas-côtés de la nef.

Catégoriesvitrail
Structureslancette, 2, juxtaposé, en arc brisé jour de réseau
Matériauxverre transparent, soufflé, peint, grisaille sur verre, jaune d'argent
plomb, réseau
Précision dimensions

Dimensions approximatives d'une verrière de bas-côté : h = 500 ; la = 150.

Précision représentations

Par leur forme et leur iconographie inscrite dans un décor architectural, les verrières forment des vitraux tableaux dans lesquels les scènes sont nettement superposées ou juxtaposées.

Les verrières des trois baies du chœur représentent chacune deux scènes de la vie des saints patrons des fondateurs de l'église de Beauval : saint Charles Borromée, évêque de Milan (baie 0 : saint Charles donnant l'extrême onction à son oncle, le pape Pie IV en 1565 ; saint Charles prêchant contre la peste de milan en 1576) ; saint Jean-Baptiste (baie 1 : prédication de saint Jean-Baptiste ; saint Jean-Baptiste devant Hérode Antipas) ; saint Jules, pape de 336 et 352 (baie 2 : saint Jules préside le concile de Rome en 340 ; saint Jules reçoit saint Athanase de retour d'exil). Dans chacune de ces trois baies, la rose de réseau présente un ange tenant un phylactère avec le nom du saint représenté.

Les verrières des baies 3 et 4 (chœur), 5 et 6 (chapelles latérales) sont des lancettes ou des roses avec réseau décoratif.

Les verrières des baies 7 et 8 (chapelles du Sacré-Cœur de la Vierge) illustrent chacune une apparition liée au vocable : Apparition du Christ du Sacré-Chœur à Marguerite-Marie Alacoque (baie 7) ; Apparition de la Vierge à saint Dominique (baie 8).

Les grandes verrières des deux baies du transept représentent des grandes scènes bibliques : la Multiplication des pains ; la Cène (baie 9) et : la Pentecôte ; l'Église triomphante (baie 10)

Les verrières du bas-côté nord ont trait à l'Ancien Testament : Élie ressuscitant le fils de la veuve de Sarepta (baie 11) ; la Manne (baie 13) ; la Pâque juive avant l'exode (baie 15) ; Abraham et Melchisédech (baie 17) ; Adam et Ève (baie 19).

Les verrières du bas-côté sud ont trait au Nouveau Testament : le Calvaire (baie 12) ; Jésus guérissant (baie 14) ; la Sainte Famille (baie 16) ; la Nativité (baie 18) ; l'Arbre de Jessé (baie 20).

Aux deux entrées de l'église sont placées une verrière figurant le saint patron de l'église : saint Nicolas calmant la tempête (baie 21) et le Baptême du Christ (baie 22, face à la chapelle des fonts baptismaux).

Inscriptions & marquesinscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre
date, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant l'auteur, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

La rose de réseau de chacune des baies du chœur donne le nom du saint représenté sur un phylactère tenu par un ange : ST. CHARLES B. (baie 0) ; S. JEAN BAPTISTE (baie 1) ; S. JULES PAPE (baie 2).

La verrière de la baie 9 porte l'inscription : ANCNE MAISON MARECHAL ET CHAMPIGNEULLE/VVE C ET EMMANUEL CHAMPIGNEULLE SEULS SUCCEURS BAR-LE-DUC 1887.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • La nouvelle église de Beauval : sa construction, sa consécration, sa description. Amiens : Piteux frères, 1888.

    p. 94-100
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric