Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA80007767 inclus dans Le hameau de Wathiéhurt à Lanchères réalisé en 2004

Fiche

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées cour, grange, étable, étable à chevaux, remise, porcherie
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération de la Baie de Somme - Friville-Escarbotin
Adresse Commune : Lanchères
Lieu-dit : Wathiéhurt
Adresse : 81 route de Saint-Valery
Cadastre : 1987 B2 232
Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle

Cette ferme est composée d'un ensemble de bâtiments en brique distribués sur les trois côtés d´une cour. Les annexes agricoles sont couvertes d´un toit à longs pans en ardoise ou en pannes picardes. Le logis s'étend le long de la voie de circulation sur cinq travées de long. La façade a été badigeonnée d'un enduit à base de poussière de brique, lui conférant cette couleur rouge prononcée. Les ouvertures sont distribuées de manière irrégulière. Le mur gouttereau sur rue est percé de deux portes, permettant ainsi un accès indépendant aux différentes pièces. Le toit à longs pans est en tuiles mécaniques. À l'ouest se succèdent, sur tout le côté de la cour, les porcheries, les étables et les écuries. Tous ces bâtiments étaient recouverts d'un enduit à la chaux, qui tend aujourd'hui à disparaître. Le dernier bâtiment au nord présente une couverture en tuile. Le décor se limite à la corniche. Seule la porcherie possède un grenier accessible depuis le pignon sud donnant sur la rue. Les étables, pourtant plus hautes, ne disposent pas de combles. Deux bâtiments tenant lieu d'abri aux machines et d'abri pour animaux occupent le nord de la cour.

Murs brique
Toit ardoise, tuile flamande, tuile flamande mécanique
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
États conservations remanié

D'après la couleur de la brique, les bâtiments agricoles ont été construits au cours du 3e quart du 19e siècle. La façade du logis semble, elle, avoir été reconstruite au début du 20e siècle : la forme des fers d'ancrage ainsi que le module des briques en attestent.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Fourmond Catherine - Guérin Inès