Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA80000236 réalisé en 1998

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées grange, étable, écurie, logement, remise
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Villers-Bocage
Adresse Commune : Béhencourt
Lieu-dit : Villaincourt
Adresse : 36 rue d' En-Haut
Cadastre : 1935 A 33

Les deux murs en craie du logis principal constituent la partie la plus ancienne de la ferme. Les matériaux datent du 18e siècle, ainsi que l'attestent deux inscriptions gravées : 1772 sur le mur occidental, 1746 sur une pierre d'angle. Mais cette dernière inscription se présente à l'envers, ce qui suggère que les pierres sont en remploi. Les autres parties de la ferme datent probablement de la deuxième moitié du 19e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

La ferme comprend deux logements et trois bâtiments à usage agricole, répartis autour d'une cour fermée. Le logis principal ne se trouve pas en fond de cour, comme c'est généralement le cas dans la région, mais sur le côté nord. Sa façade antérieure est en torchis enduit, mais son mur pignon ouest et sa façade postérieure, aveugle, sont en craie sur soubassement de grès. Dans le prolongement de ce logis s'élève une écurie en briques. Le logis principal et l'écurie sont couverts par un toit commun, moderne, en ardoise synthétique. Le côté oriental de la cour est fermé par une étable à l'origine construite en torchis et couverte en ardoises, mais aujourd'hui dénaturée, avec parpaings et tôle. Cette étable présente un mur pignon en briques, découvert. Au sud, la cour est bordée par une vaste grange en torchis couverte en ardoises. Seul le pignon occidental est en briques, et sa partie supérieure est couverte par un essentage d'ardoises recourbé en larmier. Contre la grange sont installées deux remises en appentis, l'une en tôle et l'autre en tôle et parpaings (non étudiées). Le côté occidental de la ferme est constitué d'un deuxième logement, construit en torchis et couvert en ardoises, qui sert actuellement de laiterie. L'ensemble des bâtiments reçoivent une toiture à longs pans, les pignons sont couverts sauf pour l'étable.

Murs brique
torchis
calcaire
enduit
pan de bois
moyen appareil
Toit ardoise, matériau synthétique en couverture
Étages sous-sol, en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
pignon découvert
Typologies ferme à cour fermée

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Statut de la propriété propriété privée
Éléments remarquables portail
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Förstel Judith - Platerier Sandrine