Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA80007772 inclus dans Le hameau de Wathiéhurt à Lanchères réalisé en 2004

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • grange
    • étable
    • étable à chevaux
    • remise
    • four à pain
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées cour, grange, étable, étable à chevaux, remise, four à pain
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération de la Baie de Somme - Friville-Escarbotin
Adresse Commune : Lanchères
Lieu-dit : Wathiéhurt
Adresse : 377 rue du Marais
Cadastre : 1831 C 36-37 ; 1987 B2 403, 404

Une ferme isolée figure sur le cadastre napoléonien selon un plan légèrement différent ; en effet, le côté oriental n'était, en 1831, occupé par aucun bâtiment. L'exploitation était située près des anciens marais de Wathiéhurt, indiqués sur le plan. Le bâtiment qui subsiste encore aujourd'hui a donc été construit soit au 18e siècle soit au début du 19e siècle, alors que les autres bâtiments ont été ajoutés ultérieurement à 1831.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 1ère moitié 19e siècle , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle

Cette ferme se compose de bâtiments organisés sur les trois côtés d´une cour, qui possèdent une ossature en pans de bois hourdée au torchis. Le logis occupe la partie nord de la cour ; il est donc orienté vers le sud. L'ossature en bois repose sur un solin en brique badigeonné de goudron. L'ensemble des murs est aujourd'hui recouvert d'un crépi blanc. Long de cinq travées, le logis est percé de deux portes en façade. Le toit à longs pans est en ardoise synthétique. Le mur gouttereau postérieur supporte un four à pain, visible en saillie. À l'ouest de la cour se situent les écuries. Le mur gouttereau oriental adopte un fruit largement prononcé. Les trois ouvertures sont distribuées de manière irrégulière. Le toit à longs pans est en tôles nervurées. Au sud, le bâtiment semble rassembler sous le même toit deux fonctions : étables à l'ouest et grange à l'est. Le solin de la grange est composé d'un blocage de matériau dont nous ignorons la nature puisqu'il est recouvert de goudron. La sablière basse, laissée à nu, repose directement dessus. Celui de la partie "étables" est en brique. Le pignon oriental est percé d'une porte très étroite et d'une fenêtre donnant le jour au comble ; ce dernier présente également, sur le versant nord de la toiture, trois lucarnes. Pour les étables, de nombreuses ouvertures coulissantes en permettent l'aération. La couverture en tôles nervurées semble avoir remplacé le chaume, comme en témoigne la forme des trois lucarnes. Une petite rigole drainant les eaux de la cour longe le devant de l'édifice. A l'entrée de la propriété, un petit bâtiment en brique sert de remise.

Murs brique
torchis
essentage de planches
pan de bois
Toit chaume, matériau synthétique en couverture, tôle nervurée
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
demi-croupe
pignon couvert

Les éléments composant cette ancienne ferme étaient à l'origine tous couverts en chaume comme en témoigne la forme des lucarnes.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Lanchères. Plan cadastral, 1831 (AD Somme : 3 P 1395).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Fourmond Catherine - Guérin Inès