Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hospice-hôpital-orphelinat (actuel centre hospitalier de Ham)

Dossier IA80000807 inclus dans Ancien faubourg de Chauny réalisé en 2003

Fiche

Voir

Appellations hôpital-hospice-orphelinat
Parties constituantes non étudiées chapelle
Dénominations hôpital, hospice, orphelinat
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Ham
Adresse Commune : Ham
Adresse : 56 rue de Verdun
Cadastre : AH 18, 248, 245, 251, 75

L'ancien hôpital, hospice et orphelinat de Ham (ancien hôtel-Dieu), qui se trouvait dans la ville close est détruit par les bombardements de 1918. Le plan d'embellissement d'aménagement et d'extension de Ham (ill.) en prévoit la reconstruction route de Chauny (actuelle rue de Verdun).

Les plans sont approuvés en 1927 et la pose de la première pierre a lieu le 2 mars 1929. Les travaux s'achèvent en 1932. A son ouverture, la capacité du site, qui offre les mêmes services que l'ancien hôtel-Dieu, est de 140 lits, 70 pour l'hôpital, 60 pour l'hospice et 10 pour l'orphelinat.

La revue L'Architecture (1933) signale que l'architecte Brassart-Mariage expose les plans de l'hôpital-hospice et orphelinat construit en 1930 à Ham, environ 100 lits, dans lequel "les divers services sont bien groupés et dûment séparés quand il convient".

La date de 1931 est portée sur le fronton du bâtiment principal.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1927, daté par travaux historiques
1931, porte la date
Auteur(s) Auteur : Brassart-Mariage agence d'architecture,
agence d'architecture Brassart-Mariage

L'agence Brassart-Mariage père et fils, installée à Saint-Quentin (Aisne), est chargée de la reconstruction des équipements publics plusieurs villes de la Somme et de l'Aisne, après la première guerre mondiale. Le bureau de Ham est dirigé par Henry Brassart, architecte saint-quentinois né en 1902, fils de Louis Brassart-Mariage (1875-1933), à qui sont attribués l'ensemble des réalisations de l'agence. Louis Brassart-Mariage est formé auprès de Charles Chérier, architecte à Saint-Quentin. Parmi les réalisations de l'agence figurent les mairies et les écoles de Brissay-Choigny, Remigny, Morcourt,Grugies, Gouy, Tugny-et-Pont, Hinacourt, Ly-Fontaine, Seconcourt, Sequehart. Il est également l'auteur de la reconstruction de la minoterie de Brissay-Choigny.

Maison d'habitation de Louis Brassart-Mariage : 1, rue de l'Etat-Major à Saint-Quentin


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

Les différents bâtiments, construits en briques et couverts de tuiles mécaniques, comptent un et deux étages carrés sur sous-sol et rez-de-chaussée surélevé. Les différents pavillons sont reliés par des galeries couvertes.

La chapelle à vaisseau unique est dotée d'un clocher-mur en façade.

Inscription en mosaïque (bâtiment d'entrée) : Hospice-hôpital-orphelinat, accompagnée de motifs de caducée.

Murs brique
béton armé
Toit tuile mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures toit en pavillon
toit à longs pans
Typologies hôpital de type pavillonnaire
Techniques mosaïque
Représentations caducée

Reconstruit en 1930, sur les plans de l'architecte Brassart-Mariage, le nouvel établissement hospitalier de Ham prend place sur des terrains disponibles, dans le faubourg ouvrier de Chauny. Le système pavillonnaire permet ici de séparer les différentes fonctions : hospice, hôpital et orphelinat. La position de la chapelle suggère un usage possible pour les habitants du faubourg.

Ce dossier de recensement du patrimoine de la reconstruction dans la Haute-Somme, établi en 2003 par Gilles-Henri Bailly, Stéphanie Caulliez et Laurent Philippe, a été mis à jour et enrichi par Isabelle Barbedor en 2015, dans le cadre de l'enquête thématique régionale : La première reconstruction en Picardie.

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série R ; 10 R 621, 622. Ham. Dommages de guerre. Propriétés communales.

  • L'Architecture. Revue mensuelle.

    1933, vol. XLVI, n°6.
Documents figurés
  • Hospice de Ham [et écoles], plan général à l'échelle de 0,005 m, état 1914, tirage bleu, Henri Brassart (architecte), 15 avril 1920 (AD Somme ; 10 R 621).

  • Hospice de Ham, plans et coupes, lavis couleur, T. Carcaud (architecte), [s.d.] (AD Somme ; 10 R 621).

  • Ham (Somme). Le Nouvel Hôpital-Hospice. Le Bâtiment Principal, carte postale, éditeur Cécyl, [s.d.] (AD Somme ; 8 Fi 1498).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Bailly Gilles-Henri - Caulliez Stéphanie - Laurent Philippe - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.