Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le mobilier de l'église de la Décollation de Saint-jean-Baptiste d'Allonville

Dossier IM80000810 inclus dans Église paroissiale et ancien cimetière de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste d'Allonville réalisé en 2003

Fiche

Œuvres contenues

Le mobilier de l´église d´Allonville comprend un mobilier assez bien conservé. On peut distinguer le mobilier contemporain de sa reconstruction (autels latéraux et lambris de la chapelle des Fonts), complété dans la 2e moitié du 19e siècle (chaire à prêcher, confessionnal, verrières du choeur et du bras sud du transept) et au 20e siècle, pour quelques statues et les verrières des bas-côtés et du bras nord du transept, refaites après les dommages subis durant la Première Guerre mondiale.

L´église comprend deux chapelles latérales, l´une dédiée au Sacré-Coeur (bras nord du transept), l´autre à la Vierge (bras sud du transept), qui contiennent un autel-retable lambris identique, initialement peint ; la chapelle des Fonts (fig. 3) est située à l´extrémité ouest du bas-côté nord.

Les verrières ont été réalisées par l´atelier Bazin-Latteux en 1875 (bras sud du transept) et en 1877 (choeur) et par l´atelier du peintre-verrier R. Cagnart (nef et bras nord du transept).

Dans le chœur :

Un bas-relief en plâtre et en bois représentant le Baptême du Christ, surmontant le maître-autel (fig. 1) et deux statues en plâtre, représentant saint-Jean-Baptiste (fig. 9) et saint Joseph et l´Enfant (fig. 10), disposées sur des consoles en bois au nord et au sud.

Le maître-autel est composé d´un autel (maçonnerie de brique et revêtement de marbre blanc veiné), tabernacle et exposition en bois peint et doré, 2e quart 20e siècle. Il remplace sans doute le maître-autel en bois décrit dans l´inventaire de 1906 (cf. annexe).

Deux statues en plâtre disposées sur les piliers de la croisée du transept, représentant sainte Philomène (au nord) et un saint évêque (au sud).

Deux verrières, signées Bazin-Latteux et datées 1877 représentant :

Baie 1 : saint Jean-Baptiste reconnaissant Jésus et la Décollation de saint Jean-Baptiste (fig. 13) ; signature : BAZIN-LATTEUX / 1877 / MESNIL / ST FIRMIN / OISE.

Baie 2 : Mariage de la Vierge et Rencontre de saint Jean-Baptiste et de Jésus (fig. 12) ; signature : BAZIN-LATTEUX / 1877 / MESNIL / ST FIRMIN / OISE.

Deux consoles d´applique en bois doré avec tablette de marbre.

Dans la nef et les bas-côtés :

Une chaire à prêcher et une statue représentant un Christ en croix (en plâtre) lui faisant face, qui se trouvait initialement au-dessus du confessionnal, comme l´indique l´inventaire de 1906 (cf. annexe).

Deux statues en plâtre représentant saint Pierre et sainte Catherine, adossées aux piliers est

Des stalles (ou bancs d´œuvre) disposées à l´extrémité est de la nef

Une peinture sur bois représentant deux évangélistes (fig. 7), au-dessus de la porte nord, dont il existait un pendant au-dessus de la porte sud, signalé par l´inventaire de 1906 (cf. annexe).

Un confessionnal (fig. 4), à l´extrémité ouest du bas-côté sud

Un bas-relief en plâtre (fig. 6), signé A. FOSSE, représentant Jeanne d´Arc enlevée au ciel par la mort.

Un harmonium, actuellement dans le bas-côté sud et initialement dans le chœur comme le signale l´inventaire de 1906 (cf. annexe).

Iconographie des verrières des bas-côtés :

Baie 5 : Sacré-Coeur, en buste (fig. 16) ; inscriptions concernant les donateurs : OFFERT PAR M. XAVIER / ET MME LOUISE ALERBE.

Baie 9 : Ecce Homo, en buste (fig. 15) ; inscriptions concernant les donateurs : GLOIRE A DIEU / P. A.

Baie 6 : sainte Cécile, en buste (fig. 18) ; inscriptions concernant les donateurs : OFFERT PAR MELLE / FLOURY MATHILDE ORGANISTE.

Baie 10 : Jeanne d´Arc, en buste ; inscriptions concernant les donateurs : EN RECONNAISSANCE.

Inscriptions concernant les donateurs :

Baie 11 : UNE FAMILLE RECONNAISSANTE.

Baie 13 : FAMILLES RECONNAISSANTES.

Baie 8 : OFFERT PAR M. L´ABBE / BOURY CURE DE LA PAROISSE.

Baie 12 : UNE FAMILLE RECONNAISSANTE.

Baie 14 : OFFERT PAR MR ET MME / VALENTIN MIARA.

Chapelle du Sacré-Coeur (fig. 2) :

Autel-retable lambris en bois (décapé), milieu 19e siècle, orné d´une statue en plâtre représentant le Sacré-Coeur.

Statue représentant le curé d´Ars (fig. 11), signée ROUILLARD, statuaire à Angers, 1er quart 20e siècle.

Verrière (baie 3) : Christ roi (fig. 14) ; signature : CAGNART / P. VERRIER / AMIENS, 2e quart 20e siècle ; inscriptions concernant les donateurs : A LA MEMOIRE DE MR JEAN HENNESSY / AMBASSADEUR DE France 1874-1944.

Chapelle de la Vierge :

Autel-retable lambris en bois (décapé), milieu 19e siècle, orné d´une statue en plâtre représentant la Vierge.

Statue en plâtre représentant sainte Thérèse, portant un cachet de fabrication, 1er quart 20e siècle.

Sacristie :

Tabernacle en bois peint blanc et doré (fig. 19)

Statue représentant saint Eloi, bois polychrome (fig. 21).

Statue représentant la Vierge à l´Enfant polychrome (fig. 22)

Statue représentant un Christ en croix (fig. 20), peut être celui qui est signalé face à la chaire, dans l´inventaire de 1906 (cf. annexe) ; une inscription (non vue) gravée au revers indiquerait qu´elle a été donnée par Mathilde Cavillier en 1685.

Verrière représentant l´Ecce Homo en buste, dans une des lancettes de la fenêtre nord-est de la sacristie (fig. 25).

Verrière représentant saint Jean-Baptiste enfant, dans le médaillon central de l´oculus est de la sacristie (fig. 24)

Ces deux verrières pourraient être des fragments subsistant des verrières ornant initialement l´église.

Statue en bois représentant un Christ en croix (fig. 23), de provenance indéterminée.

Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Localisation Commune : Allonville
Adresse : Eglise paroissiale de la Décollation de Saint-Jean-Baptiste , rue dite Voie-Neuve

Les archives conservées aux archives nationales (série F) indiquent qu´à la suite d´une demande adressée en 1831, une copie de « Jésus donnant les clefs à saint Pierre » d´après Guido Reni, réalisée par Eug. Daudet, est attribuée à l´église en 1841. Les sources conservées aux archives départementales (série V) comprennent l´inventaire du mobilier réalisé en application de la loi de 1905 (cf. annexe). Une source orale mentionne une inscription gravée au revers de la statue du Christ en croix, actuellement conservée dans la sacristie : DONNE PAR MARGUERITE CAVILLIER / 1685. Les trois cloches sont bénites en 1842.

Auteur(s) Auteur : Daudet Eugène, peintre
Auteur : Fossé Athanase, sculpteur
Auteur : Cagnart Raoul, peintre-verrier
Auteur : Rouillard, sculpteur
Auteur : Bazin-Latteux,
Bazin-Latteux (1862 - 1906)

Le négociant et philanthrope Gabriel Boniface Bazin (1791-1862) fonde en 1846 dans sa commune du Mesnil-Saint-Firmin (Oise) une fabrique de verrières peintes, dont la direction est confiée à Jules Leclerc. Après la mort du fondateur, son neveu Ludovic Latteux lui succède jusqu'en 1890. L'entreprise, dont la production est très prolifique, ferme en 1906.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier

Annexes

  • Inventaire du mobilier de l´église réalisé le 9 mars 1906 (AD 80 ; 99 V 436 129)

    1 : à droite du vestibule d´entrée : un confessionnal à deux places en chêne

    2 : 1 grand Christ en plâtre sur croix en bois noir

    3 : à gauche du vestibule : fonts baptismaux en pierre

    4 : dans la nef et les bas-côtés : 32 bancs en bois d´environ 5 m de long avec dossier et marchepied

    5 : 48 bancs en bois plus petits également avec dossier et marchepied

    6 : 8 chaises et prie-Dieu en bois siège paille

    7 : 1 chemin de croix en quatorze tableaux encadrés bois

    7bis : 1 chaire en chêne sculpté

    8 : le long des murs : 6 statuettes en plâtre avec socle, représentant différents saints

    8bis : un Christ en plâtre

    9 : 2 tableaux, peinture au dessus des portes, représentant des saints

    10 : 13 chandeliers applique en fer peint

    11 : une applique en cuivre

    12 : 4 lampes suspension, à pétrole, en cuivre et porcelaine

    13 : dans le chœur, 2 bancs d´œuvre en chêne à six places chacun

    14 : 4 sellettes de chantre en chêne

    15 : 7 petites banquettes en bois, siège en velours

    16 : 1 support en bois sculpté, peint vert et or, supportant un gros livre de musique

    17 : 1 autre support en bois sculpté doré, supportant un gros missel

    18 : à droite, chapelle de la Ste Vierge : autel en bois peint

    19 : statue de la sainte Vierge en plâtre

    20 : 6 chandeliers en cuivre doré

    21 : 1 croix en cuivre doré

    22 : 1 harmonium en palissandre (réclamé par M. Cyrille Battrel)

    23 : à gauche, chapelle du Sacré-Coeur : autel en bois peint

    24 : statue en plâtre représentant Jésus-Christ

    25 : 6 chandeliers en cuivre doré

    26 : 1 croix en cuivre doré

    27 : 1 chaise bois et paille

    28 : 2 prie-Dieu en chêne

    29 : 1 petite statuette (saint Antoine)

    (tous les objets contenus dans cette chapelle du Sacré-Coeur sont réclamés par Mme de Rainneville comme étant sa propriété personnelle)

    30 : dans le sanctuaire : 1 maître-autel en bois peint blanc et or, élevé sur trois marches couvertes d´un tapis.

    31 : 6 chandeliers en cuivre doré

    32 : 3 canons d´autel lithographiés encadrés chêne

    33 : 1 missel relié rouge et or avec support en acajou

    34 : 1 tableau en plâtre, en relief, de 3 m de haut, représentant le Baptême du Christ (fixé à la muraille)

    35 : 1 croix en cuivre doré (sur l´autel)

    36 : 2 vitraux artistiques représentant des sujets religieux

    37 : 2 lampes de sanctuaires, suspendues, en cuivre doré

    38 : 2 consoles en bois avec dessus de marbre

    39 : 1 fauteuil bois et velours rouge

    40 : 4 tabourets -id.-

    41 : 1 bénitier portatif en cuivre avec son goupillon

    42 : 2 burettes verre sur plateau en verre

    43 : 1 petit récipient à encens métal nickelé

    44 : invité à ouvrir le tabernacle, le prêtre s´y est refusé mais il a déclaré que ce tabernacle ne contient qu´un ciboire en cuivre argenté [...]

    45 : Dans la sacristie : 1 armoire à ornements sacerdotaux en chêne, à nombreux tiroirs et cases

    46 : 10 chasubles de diverses couleurs

    47 : 3 surplis et 3 aubes de prêtre

    48 : 3 surplis en (sic) chantre en calicot

    49 : 4 étoles

    50 : 4 serviettes

    51 : 3 nappes d´autel

    52 : 2 corbeilles en osier

    53 : 1 huméral en satin blanc

    54 : 1 statue en carton pâte (Ste Vierge)

    55 : 1 ostensoir en cuivre doré

    56 : 1 encensoir en métal

    57 : 3 canons d´autel encadrés bois ordinaire, très usagés

    58 : 10 corporaux

    59 : 10 purificatoires

    60 : 10 linges d´autel

    61 : 1 plateau de quête métal argenté

    62 : 1 calice en cuivre argenté

    63 : 1 plateau d´offrande en métal argenté

    64 : 1 tableau cadre doré (gravure représentant J. Christ)

    65 : 3 armoires en bois peint

    66 : 2 escabeaux

    67 : 8 chapes de diverses couleurs

    68 : 2 chandeliers cuivre

    69 : 2 croix de procession, l´une en métal argenté, l´autre en cuivre doré, avec manches en bois

    70 : Dans la tribune : 4 bancs en mauvais état

    71 : dans le clocher : 3 cloches pesant respectivement 100, 150 et 200 kg environ.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN. Série F ; F/21/0496A.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.