Dossier IM59001742 | Réalisé par
Fournier Bertrand (Rédacteur)
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Chrysole, Église paroissiale Saint-Chrysole de Comines
Auteur
Thibaut Pierre
Thibaut Pierre

Photographe de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Métropole européenne de Lille - Lambersart
  • Parties constituantes non étudiées
    verrière, autel, tabernacle, confessionnal, ciborium, stalle, fonts baptismaux, pupitre d'autel, croix, croix d'autel, chandelier d'église, statue, porte-cierges votifs

Le mobilier en place dans l'église Saint-Chrysole a été conçu par Dom Bellot (1876-1944), qui a réalisé également la conception architecturale de l'édifice et a fait appel à des artistes de renom de la période d'entre-deux-guerres.

L'ensemble mobilier s'inscrit donc dans une grande cohérence stylistique avec l'édifice et constitue un ensemble Art déco unique, bien que la plupart des éléments aient été mis en place après l'inauguration de 1929. Par ailleurs, plusieurs éléments de mobilier funéraire, mis au jour lors des travaux de terrassement engagés en 1925 pour la construction du nouvel édifice, sont présentés dans la galerie reliant le narthex au clocher ou conservés ailleurs pour des raisons de sécurité. Parmi les éléments mobiliers provenant de l'ancienne église figurent ainsi les tombeaux de Jean Ier de la Clyte, seigneur de Comines de 1404 à 1443, chevalier de la Toison d’or et souverain bailli de Flandres, de son épouse Jeanne de Ghistelle, du cœur de Charles de Croÿ (1560-1612), le gisant de Jean II de Comines, décédé en 1475, ainsi que la plaque épitaphe du grammairien J Despautère, décédé en 1520.

 

Après l'inauguration de la nouvelle église en 1929, plusieurs pièces de mobilier importantes sont encore réalisées. C'est le cas du maître-autel de marbre blanc, installé dans le chœur en 1930, orné d'une mosaïque en devant d'autel réalisé par Jean Gaudin (1879-1954). C'est également le cas de la chaire à prêcher qui est dessinée en 1931 par le frère François Maes, élève de Dom Bellot, et qui avait été détruite dans les années 1960 afin de laisser la place à la construction d'un autel plus proche des fidèles. Cette chaire, connue par les dessins de François Maes et par quelques photographies, a été reconstituée dans le cadre des travaux de restauration. Quant aux verrières, elles sont réalisées entre 1935 et 1938 par l'atelier des maîtres verriers lillois Edgar Boutin et Dessouter. Celles de la chapelle des fonts baptismaux, qui déclinent le thème du baptême, sont réalisées en 1936 à partir de dessins du peintre Charles Hollart, qui, à partir de la même année, devient conservateur du musée des Beaux-Arts d'Arras. L'ensemble des verrières a été restauré par les ateliers Brouart de Ronchin (Nord), dirigées par Luc-Benoit Brouart.

Enfin, l'ensemble intérieur peint en 1933 par Arthur Abeele selon les indications chromatiques de Dom Bellot, a retrouvé son éclat lors de la restauration de 2015.

Date d'enquête 2000 ; Dernière mise à jour en 2023
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Édifice
Église paroissiale Saint-Chrysole de Comines

Église paroissiale Saint-Chrysole de Comines

Commune : Comines
Adresse : 11 Grand'Place