Logo ={0} - Retour à l'accueil

Le mobilier de l'église Saint-Leu

Dossier IM80000818 inclus dans Ancien prieuré Saint-Lambert puis église paroissiale et ancien cimetière Saint-Leu d'Amiens réalisé en 2004

Fiche

Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
LocalisationCommune : Amiens
Adresse : Eglise paroissiale Saint-Leu, rue Saint-Leu

Sources : Les sources conservées aux archives départementales (série R) indiquent que deux tableaux représentant les Evangélistes sont déclarés manquant. Travaux historiques : A. Goze (1854) signale que l´abbé Gaudissart fait réparer la tribune et faire un escalier identique et un chemin de croix. E. Soyez (1895) donne des indications sur le mobilier disparu de l´église et sur celui existant à la fin du 19e siècle (cf. annexe). Il mentionne l´ancienne chapelle Saint-Sébastien (collatéral sud), devenue chapelle du Sacré-Coeur, et l´ancienne chapelle Notre-Dame des Sept Douleurs (collatéral nord), devenue chapelle de la Vierge. La fiche rédigée par le service d´animation du patrimoine attribue la statue de saint Jean-Baptiste, au sculpteur Cressent (18e siècle) et celle de saint Michel, à Vimeux (18e siècle), celle de la Vierge de l´Annonciation, au sculpteur Jean-Baptiste Dupuis (18e siècle), enfin celles de saint Joseph et saint Vincent de Paul, au sculpteur Pfaff (18e siècle). Une statue en pierre, provenant de l´ancien couvent de Célestins, et figurant saint Leu, est attribuée à Carpentier père (18e siècle).

Auteur(s)Auteur : Cressent sculpteur
Auteur : Vimeux sculpteur
Auteur : Pfaff S. sculpteur
Auteur : Carpentier père sculpteur
Auteur : Dupuis Jean-Baptiste sculpteur
Auteur : Couvreur peintre-verrier
Auteur : Fuselier peintre
Auteur : Duthoit Louis Joseph
Duthoit Louis Joseph (1766 - 1824)

Sculpteur. Né à Lille en 1766 et établi à Amiens en 1796, rue des Orfèvres. Il épouse Félicité Potel en 1803.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur attribution par source

Annexes

  • Mobilier décrit par E. Soyez (1895).

    Mobilier disparu :

    -statue de la Vierge (portail sud), disparue à la Révolution

    -statues (contreforts de la tour de clocher) mentionnées par A. Goze : représentant saint Leu, saint Jean-Baptiste et sainte Marie-Madeleine

    Au portail sud de la tour de clocher, le trumeau était orné d´une statue représentant un Ecce Homo

    Ancien maître-autel décrit par Pagès

    -jubé en pierre, détruit au 17e siècle.

    -clôture de chœur et des chapelles des collatéraux, en fer forgé, milieu 18e.

    -statues des corporations adossées à chaque pilier de la nef, supprimées de 1762 à 1769.

    -retables (chapelles des collatéraux) ornés de bas-reliefs supprimés au 18e siècle

    -tableaux (13) sur les murs extérieurs des collatéraux.

    Mobilier existant en 1895 :

    Dans le chœur :

    -vingt stalles, dont huit moins anciennes formant hémicycle du côté de la nef et provenant de l´ancienne église Saint-Sulpice.

    -maître-autel, reconstruction projetée en 1764 et réalisée en 1775 par le sculpteur Carpentier et le menuisier Dailly, surmonté d´une gloire, signée Duthoit et datée 1828.

    -quatre statues provenant de l´ancien couvent de Célestins :

    -Vierge (fragment d´une Annonciation ?)

    -saint Augustin

    -saint Jean-Baptiste

    -Saint-Michel

    Ecoinçons de l´abside ornés de deux grands tableaux médiocres en mauvais état :

    -Zacharie déclarant que le nom de Jean doit être donné à son fils

    -Saint Leu donnant le voile monastique à sainte Colombe

    Nef :

    -lambris (nef) réalisés par le menuisier Darras, en 1835-1836

    -chaire à prêcher, 18e provenant de l´abbaye de Prémontrés.

    -orgues : buffet 18e siècle, instrument construit en 1750 par Charles Dallery, relevé en 1835, reconstruit en 1839, agrandi et modifié en 1875.

    Collatéral sud :

    -tableau représentant une Vierge entourée de musiciens

    -verrière (dernière fenêtre) représentant la Donation du Rosaire, 1843, par le peintre-verrier amiénois Couvreur, qui a réalisé d´autres verrières (détruites) dans l´église.

    Autel du sacré-Coeur :

    -statue représentant le Sacré-Coeur

    -statue représentant saint Louis

    -statue représentant sainte Élisabeth de Hongrie

    collatéral nord :

    -tableau représentant Sainte Philomène, par le peintre amiénois Fusilier.

    -clôtures de chœur et des chapelles des collatéraux, simples balustrades de bois

    -autels (chapelles des collatéraux), dorés en 1828, du « style banal d´il y a une soixantaine d´année, dont on trouve malheureusement trop de spécimens dans nos églises ».

    Autel de la Vierge :

    -statue Vierge, remployée

    -statue représentant saint Joseph insignifiant

    -statue représentant saint Vincent de Paul, peut-être de Pfaff

    -table de communion, donnée par Pécry père an V

    -statue représentant l´Ecce Homo est peut-être l´une d´entre elles.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série R ; 10 R 82. Dommages de guerre.

    (Eglise Saint-Leu)
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.