Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le mobilier de l'église Sainte-Radegonde à Driencourt

Dossier IM80002031 inclus dans Eglise paroissiale Sainte-Radegonde de Driencourt réalisé en 2003
Parties constituantes non étudiées autel, bas-relief, fonts baptismaux, clôture de choeur, ambon, tabernacle, chandelier d'autel
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Roisel
Localisation Commune : Driencourt
Adresse : Eglise Sainte-Radegonde , rue d' Aizecourt-le-haut

Le mobilier est dessiné par les architectes Robert et André Duthoit (devis mars 1934). Il est réalisé de 1934 à 1936 par Albert Binquet (sculpture du bas-relief en pierre surmontant l'entrée), Marcel Sueur d'Amiens (mobilier en pierre : maître-autel, fonts baptismaux, marches de l'ambon), l'entreprise Cantrel de Rosières (ferronnerie : grille de communion en fer forgé, couvercle des fonts baptismaux avec poulie, ambon en fer forgé) et l'orfèvre parisien Lesage (porte du tabernacle, chandeliers).

Auteur(s) Auteur : Binquet Albert, sculpteur, attribution par source
Auteur : Duthoit Robert,
Robert Duthoit (1901 - 1994)

Architecte DPLG. Fils de Louis Duthoit.

Travaille avec son frère André Duthoit. Bureaux à Paris, 150 rue Lafayette.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Duthoit André,
André Duthoit (1905 - 1993)

Architecte DPLG. Fils de Louis Duthoit.

Travaille avec son frère Robert Duthoit. Bureaux à Paris, 150 rue Lafayette.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Cantrel, ferronnier, attribution par source
Auteur : Lesage,
Lesage

Orfèvre parisien, actif dans le 2e quart du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, attribution par source
Auteur : Sueur marbrerie et entreprise de monuments funèbres, dit(e) Marcel Sueur, Robert Sueur,
marbrerie et entreprise de monuments funèbres Sueur , dit(e) Marcel Sueur, Robert Sueur

Marbrerie et entreprise de monuments funèbres amiénoise dirigée par Marcel Sueur, neveu de Léopold Delalieux, dont il prend la succession.

En 1881, Marcel Sueur (né en 1864 à Auchevillers) et Léopold Sueur (né en 1867 ou 1868) sont ouvriers tailleurs de pierre chez leur oncle (recensement de population), Grande rue Saint-Maurice.

Marcel Sueur-Mallart est établi rue 381-383 Saint-Maurice (recensements de population de 1906 et 1911). Lui succède son fils Robert Sueur (né en 1894), domicilié 381 rue Saint-Maurice, en 1937-1938 (AC Amiens 2M 17/27).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Références documentaires

Documents figurés
  • Eglise de Driancourt [sic]. Mobilier Pierre et fer, dessin, R. et A. Duthoit (architectes), février 1934 (AD Somme ; 99 O 1468).

Bibliographie
  • INVENTAIRE GENERAL DU PATRIMOINE CULTUREL. Région PICARDIE. La Reconstruction dans l'Est de la Somme : l'architecture religieuse et son décor. Réd. Céline Frémaux ; photogr. jean-Claude Rime, Thierry Lefébure. Trouville-sur-Mer : Illustria, 2007 (Parcours du patrimoine, 330).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Bailly Gilles-Henri