Dossier d’œuvre architecture IA80001711 | Réalisé par
Justome Elisabeth
Justome Elisabeth

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine de la villégiature, La Côte picarde
Le quartier des Mollières au Crotoy
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Département de la Somme
  • (c) SMACOPI

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes Ponthieu-Marquenterre - Rue
  • Commune Le Crotoy
  • Lieu-dit quartier des Mollières
  • Cadastre 1985 AP

Le quartier des Mollières est une ancienne appellation qui n'est plus utilisée de nos jours. A l'origine, une partie de cet espace était baigné par les eaux, progressivement comblé par des dépôts de sédiments d'origine marine, raison pour laquelle on l'appelait localement une 'mollière salée'.

Sur ces terrains gagnés sur les eaux sont tracées les actuelles rues Desgardins et Florentin-Lefils. Des maisons sont construites dès les années 1860, dont la maison de Florentin-Lefils.

Quand la gare est construite à l'entrée de la ville en 1887, le quartier connaît un nouvel essor malgré son éloignement de la plage, située à l'ouest.

En 1880, une usine à gaz (disparue) est construite à l'angle de la rue Desgardins et de la rue Florentin Lefils et en 1898 est aménagé un jardin public, équipé d'un kiosque à musique vers 1925.

La rue Florentin-Lefils, artère principale pour accéder au coeur de la station, est idéale pour implanter le garage Saint-Gilles, au cours du 2e quart du 20e siècle (désaffecté).

Ce quartier, proche du port, dispose d'espaces libres progressivement construits d'immeubles depuis la fin du 20e siècle. De grandes propriétés sont démembrées afin de construire un immeuble (maison de Florentin-Lefils).

  • Période(s)
    • Principale : 19e siècle, 20e siècle

Le quartier est situé au nord de la station balnéaire, entre la gare et le bourg ancien. Ancien espace de mollières, il se situe en contrebas d'une digue encadrant le port. Les maisons de villégiature, essentiellement établies le long de la rue Florentin-Lefils et de la rue Desgardins, constituent le paysage bâti. Celles-ci sont implantées sur des parcelles profondes, généralement en retrait de la rue mais sur toute la largeur de la parcelle. Le long de la rue de la Mollière sont concentrées de petites maisons rurales.

Annexes

  • Annexe n°1
Date d'enquête 2002 ; Date(s) de rédaction 2005
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Département de la Somme
(c) SMACOPI
Justome Elisabeth
Justome Elisabeth

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.