Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le quartier des Mollières au Crotoy

Dossier IA80001711 inclus dans La ville et la station balnéaire du Crotoy réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Dénominations quartier
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Rue
Adresse Commune : Le Crotoy
Lieu-dit : quartier des Mollières
Cadastre : 1985 AP

Le quartier des Mollières est une ancienne appellation qui n'est plus utilisée de nos jours. A l'origine, une partie de cet espace était baigné par les eaux, progressivement comblé par des dépôts de sédiments d'origine marine, raison pour laquelle on l'appelait localement une 'mollière salée'.

Sur ces terrains gagnés sur les eaux sont tracées les actuelles rues Desgardins et Florentin-Lefils. Des maisons sont construites dès les années 1860, dont la maison de Florentin-Lefils.

Quand la gare est construite à l'entrée de la ville en 1887, le quartier connaît un nouvel essor malgré son éloignement de la plage, située à l'ouest.

En 1880, une usine à gaz (disparue) est construite à l'angle de la rue Desgardins et de la rue Florentin Lefils et en 1898 est aménagé un jardin public, équipé d'un kiosque à musique vers 1925.

La rue Florentin-Lefils, artère principale pour accéder au coeur de la station, est idéale pour implanter le garage Saint-Gilles, au cours du 2e quart du 20e siècle (désaffecté).

Ce quartier, proche du port, dispose d'espaces libres progressivement construits d'immeubles depuis la fin du 20e siècle. De grandes propriétés sont démembrées afin de construire un immeuble (maison de Florentin-Lefils).

Période(s) Principale : 19e siècle, 20e siècle

Le quartier est situé au nord de la station balnéaire, entre la gare et le bourg ancien. Ancien espace de mollières, il se situe en contrebas d'une digue encadrant le port. Les maisons de villégiature, essentiellement établies le long de la rue Florentin-Lefils et de la rue Desgardins, constituent le paysage bâti. Celles-ci sont implantées sur des parcelles profondes, généralement en retrait de la rue mais sur toute la largeur de la parcelle. Le long de la rue de la Mollière sont concentrées de petites maisons rurales.

Annexes

  • Le Monument Caudron situé dans le jardin public : description

    - Face : bas relief sur marbre blanc, représentant les portraits des deux Frères Caudron avec inscription 'Aux frères Caudron', et biplan. Signé Alésieux.

    - Face opposée : bas relief sur marbre blanc, représentant des pêcheurs et pêcheuses de vers ou de coques, avec un biplan dans le ciel et bateaux de pêche en mer. Signé Alésieux d'après Rossi.

    - Côté droit : inscription 'Gaston Caudron, aviateur constructeur, chevalier de la Légion d'honneur, mort pour la patrie, 1882-1915'

    - Côté gauche : inscription 'René Caudron, aviateur constructeur, commandeur de la Légion d'honneur, collaborateur de son frère, 1884-1959'

    Socle en granite rose, sur le dessus : Icare en marbre blanc.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.