Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison à deux logements accolés, dite Alcyon et Picciola

Dossier IA80001398 inclus dans Lotissement communal 7 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Précision dénominationmaison à deux logements accolés
AppellationsAlcyon, Picciola
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonBresle Yères - Ault
AdresseCommune : Mers-les-Bains
Adresse : 10, 12 rue de l'
Amiral-Courbet
Cadastre : 1982 AE 542, 543

Maison à deux logements accolés dits Alcyon et Picciola construite après 1897, date d'achat du lot numéro 24 pour 7020 francs par Arsène Margris, instituteur à Mers-les-Bains (source : A.D. Somme, 99 O 2591). Edifice élevé sur les plans de Joseph Martin (signature), entrepreneur au Tréport (Seine-Maritime).

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Martin Joseph entrepreneur signature

Edifice établi à l'aplomb d'une rue perpendiculaire au front de mer, entre deux mitoyens. Deux courettes et des extensions de construction occupent le fond de parcelle. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, hormis pour le logement de droite, recouvert d'un badigeon de couleur blanche. Le façade latérale droite est recouverte d'un essentage de matériau synthétique. Le toit, en ardoise, est couvert à longs pans brisés et pignons partiellement couverts du fait de la mitoyenneté. La construction est composée de deux logements de deux travées de largeur inégale en façade. La travée la moins large reçoit l'entrée, protégée par un porche dans-oeuvre et surmontée de jours éclairant le couloir de distribution intérieur. La travée la plus large est mise en valeur par une porte-fenêtre accostée de deux petites baies au rez-de-chaussée, un bow-window en surplomb surmonté d'un balcon, et d'une légère avancée du nu du mur. La hiérarchie établie entre les deux travées est aussi visible sur le toit, avec des fenêtres de lucarnes placées en amortissement et de tailles différentes. Des bandeaux marquent la séparation des niveaux. L'ensemble de la maison est fortement surélevé par un sous-sol semi enterré. Bow-window surmonté d'un balcon, mur peint. Sous-sol habitable accessible en façade.

Mursbrique
badigeon partiel
essentage de matériau synthétique
Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Couverturestoit à longs pans brisés
pignon couvert
pignon découvert
Techniquesmenuiserie
Précision représentations

La menuiserie des garde-corps participe au décor.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2591. Mers-les-Bains, acquisitions, aliénations, leg (1874-1925).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Justome Elisabeth

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.