Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison à deux logements accolés, dite La Lune et Le Soleil

Dossier IA80001314 inclus dans Lotissement communal 7 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Précision dénomination maison à deux logements accolés
Appellations La Lune, Le Soleil
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 3, 5 rue Boucher-de-Perthes
Cadastre : 1982 AE 530, 531

Maison à deux logements accolés dits La Lune et Le Soleil construite entre 1901 et 1904 (imposition du cadastre en 1904) par F. Marin et J. Graf, architectes, Lefevre, entrepreneur (signature des plans publiés), pour Ernest Mottheau (source : matrices cadastrales), négociant en bronzes à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne), sur le lot numéro 21 acquis en 1899 (source : 99 O 2591). Les plans de l'édifice ont été publiés dans la revue 'Monographies de bâtiments modernes' en 1904. Les décors de grès cérame proviennent de la maison Gilardoni de Choisy-le-Roi (source : recueil d'architecture).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Marin F., architecte, attribution par source
Auteur : Graf J., architecte, attribution par source
Auteur : Lefevre, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Gilardoni, céramiste, attribution par source
Personnalité : Mottheau Ernest, commanditaire, attribution par source

Habitation établie le long d'une voie perpendiculaire au front de mer, entre deux mitoyens, et à l'aplomb de la rue. Une petite cour occupe le fond de parcelle, à l'arrière de chaque logement. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, alors que la base du mur est enduit et figure un faux appareil. Le toit, en ardoise, est couvert de longs-pans brisés, les pignons sont couverts du fait de la mitoyenneté. Cette toiture est animée par les décrochements des toits à croupes chapeautant les fenêtres de lucarnes. La façade est agrémentées de balconnets, bow-windows et balcons couverts en bois, supportés par des aisseliers ouvragés. La travée centrale est mise en valeur par un auvent en charpente commun aux deux entrées, que l'on retrouve au niveau de la toiture, ainsi que par des baies jumelées et cintrées. Le rez-de-chaussée est symboliquement isolé des niveaux supérieurs grâce à un bandeau peint en blanc et un appareil en damier composé d'un appareil mixte en brique et ciment de Portland. La distribution des deux logements accolés est symétrique, chaque niveau étant disposé de la même façon : pièces de réception et cuisine au rez-de-chaussée surélevé, chambres aux étages. Le sous-sol, semi-enterré, est accessible en façade.

Murs brique
ciment
enduit partiel
enduit d'imitation
appareil mixte
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage en surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans brisés
pignon couvert
croupe
Techniques céramique
fonderie
menuiserie
Représentations volute ornement géométrique
Précision représentations

La maison présente des décors de grès cérame : sur les bow-windows, des panneaux de grès représentent la lune et le soleil et la travée centrale est agrémentée d'un mascaron en grès. Le nu du mur est ponctuellement agrémenté de cabochons de céramique et de briques émaillées de couleur turquoise. Les grilles de protections des portes d'entrée, en fonte de fer, représentant des volutes de style Art nouveau. Les garde-corps des balcons et balconnets sont en bois et représentent des ornements géométriques.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Deux hôtels jumeaux La Lune et le Soleil, rue Boucher de Perthes à Mers-les-Bains (Somme), par Graf J. et Marin F. architectes à Saint-Maur-des-Fossés. In : RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes. Paris : Ducher, 1904, n° 199, p. 264.

    "Ces deux hôtels jumeaux ont leurs façades en maçonnerie de briques apparentes rehaussées de briquettes émaillées en bleu et très agréablement disposées. Deux bow-windows en bois, un pour chaque hôtel. Un seul auvent abritant les deux portes d´entrée. Les motifs décoratifs en terre cuite et grès cérame viennent de la maison Gilardoni de Choisy-le-Roi. Les menuiseries intérieures et extérieures sont en pitchpin apparent. Le puisard absorbant, creusé dans le sable qui forme le sol, reçoit toutes les eaux pluviales et ménagères ainsi que les chutes des W-C.

    M. Lefevre de Mers, entrepreneur général".

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2591. Mers-les-Bains, acquisitions, aliénations, leg (1874-1925).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/9. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 43
  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/10, 3 P 533/11 et 3 P 533/12. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1911-1955).

    case 7
Documents figurés
  • Hôtels jumeaux à Mers-les Bains, La Lune, Le Soleil, élévation principale sur rue, dessin, d´après F. Marin et J. Graf. architectes. In : RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes. Paris : Ducher, 1904, n° 199.

    pl. 263
  • Hôtels jumeaux à Mers-les Bains, détail des façades, dessin, d´après F. Marin et J. Graf. architectes. In : RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes. Paris : Ducher, 1904, n° 199.

    pl. 265
  • Hôtels jumeaux à Mers-les Bains, façades postérieures, d´après F. Marin et J. Graf. architectes. In : RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes. Paris : Ducher, 1904, n° 199.

    pl. 264
  • Hôtels jumeaux à Mers-les Bains, coupe longitudinale, d´après F. Marin et J. Graf. architectes. In : RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes. Paris : Ducher, 1904, n° 199.

    pl. 264
  • Hôtels jumeaux à Mers-les Bains, plans du rez-de-chaussée et du premier étage, d´après F. Marin et J. Graf. architectes. In : RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes. Paris : Ducher, 1904, n° 199.

    pl. 264
Bibliographie
  • DUBRULLE, Pierre et Monique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains. Eléments historiques sur l'architecture balnéaire à la veille de la Première Guerre mondiale à Mers. Rapport dactylographié, Ministère de l'Equipement, de l'Aménagement du territoire et des Transports, Direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, avril-mai 1987.

    [n.p.]
  • JOLY, Robert, PICARD, Dominique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains, rapport définitif. Rapport dactylographié, juin 1988.

    [n.p.]
  • RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes. Paris : Ducher, 1888-1914, 294 livraisons.

    1904, livraison 199
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.