Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison à deux logements accolés, dite La Mer et La Plage

Dossier IA80001325 inclus dans Lotissement communal 7 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Précision dénomination maison à deux logements accolés
Appellations La Mer, La Plage
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 56, 57 esplanade du Général-Leclerc , ancienne esplanade de la Plage , rue Boucher-de-Perthes
Cadastre : 1982 AE 528, 529

Maison à deux logements accolés dits La Mer et La Plage construite entre 1895 et 1898 (imposition du cadastre en 1898) par Auguste Castelin (signature des plans publiés), architecte à Paris, pour un certain Marcade demeurant à Auteuil (source : matrices cadastrales). Le lot numéro 18 où est construit l'édifice avait été acquis en 1894 par Paul Migeot, propriétaire à Paris et James Lawson Traill, constructeur mécanicien à Albert (Somme) pour 5.700 francs (source : A.D. Somme : 99 O 2591). Les plans de la maison ont été publiés vers 1910 dans le recueil d'architecture 'Villas et cottages des bords de la mer'. Le logement de deux travées situé en front de mer a subi des modifications (badigeon, bow-window, encadrement de la baie du rez-de-chaussée). Un garage a été aménagé dans le soubassement de la maison dite La Plage à une date indéterminée.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Castelin Auguste, architecte, attribution par source
Personnalité : Marcade, commanditaire, attribution par source

Edifice établi en front de mer et en angle de rue. De petites cours occupent le fond de parcelle. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, hormis pour le logement de gauche, recouvert d'un badigeon. Par ailleurs, la base du mur est recouverte d'un enduit de protection. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans brisés, et pignons couverts du fait de la mitoyenneté. La construction est composée de deux logements accolés, avec un nombre de travées différent. Le logement en front de mer présente deux travées de largeur inégale, la travée la moins large recevant l'entrée. La travée la plus large est mise en valeur par une porte-fenêtre au rez-de-chaussée et un bow-window surmonté d'un balcon. La hiérarchie établie entre les deux travées est aussi visible sur le toit, avec des fenêtres de lucarnes placées en amortissement et de taille différente. Le logement situé en angle présente un total de trois travées réparties sur deux pans. La façade d'entrée, sur la rue Boucher-de-Perthes, est animée par des balcons, alors que le pan coupé est mis en valeur par un bow-window en surplomb surmonté d'un balcon. Cette travées est par ailleurs animée par le décrochement du toit formant toit brisé en pavillon soutenu par des aisseliers. Une corniche en brique court le long du faîte du mur gouttereau et participe à unir les deux logements. Des petites baies couvertes d'un arc brisés donnent un caractère gothique à la façade. A l'origine, chaque logement possède chacun une courette mais partage une cuisine commune.

Murs brique
enduit partiel
badigeon partiel
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
toit brisé en pavillon
pignon couvert
Techniques céramique
menuiserie
Représentations fleur ornement géométrique
Précision représentations

Des cabochons de céramique (motif de fleur) ornent certains encadrements de baies, accompagnés par des briques émaillées. Les garde-corps des baies, des balcons et balconnets sont en bois et représentent des motifs géométriques.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2591. Mers-les-Bains, acquisitions, aliénations, leg (1874-1925).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/9. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 456
Documents figurés
  • 2 : Villas La Mer-La Plage à Mers-les-Bains, photographie noir et blanc de la façade, d'après Auguste Castelin architecte. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 45
  • Villas La Mer-La Plage à Mers-les Bains, plan du rez-de-chaussée, plan du premier étage, d'après Auguste Castelin architecte. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 47
Bibliographie
  • DUBRULLE, Pierre et Monique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains. Eléments historiques sur l'architecture balnéaire à la veille de la Première Guerre mondiale à Mers. Rapport dactylographié, Ministère de l'Equipement, de l'Aménagement du territoire et des Transports, Direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, avril-mai 1987.

    [n.p.]
  • JOLY, Robert, PICARD, Dominique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains, rapport définitif. Rapport dactylographié, juin 1988.

    [n.p.]
  • Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 45 et 47
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.