Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, anciennement dite Hélène

Dossier IA80002249 inclus dans La station balnéaire de Quend-Plage réalisé en 2002

Fiche

AppellationsHélène
Parties constituantes non étudiéescour, maison
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes Ponthieu-Marquenterre - Rue
AdresseCommune : Quend
Lieu-dit : Quend-Plage
Adresse : 11 rue
Joffre
Cadastre : 1991 XA 128

Maison anciennement dite Hélène construite entre 1913 et 1916 (imposition du cadastre en 1916) pour A. de Saint-Rémy, demeurant à Paris (source : matrices cadastrales des propriétés bâties). La maison figure sur le plan de lotissement de 1925. Une habitation est construite en fond de parcelle avant 1945 (elle apparaît sur un plan topographique de 1946). Les habitations ont été restaurées en 2003.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Auteur(s)Personnalité : Saint-Rémy de A. commanditaire attribution par source

La maison la plus ancienne est implantée à l'aplomb de la rue. Elle est composée de deux travées de largeur inégale, la travée de gauche, la moins large, recevant l'entrée. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans et croupes brisés, animé par une noue formant décrochement au niveau de la travée de droite, la plus large. Un corps de bâtiment lui est accolé sur la façade latérale gauche. Moins élevé d'un niveau, il est possible que ce corps de bâtiment ait eu pour fonction un garage avec logement à l'étage. Une seconde habitation est implantée en fond et en limite de parcelle. Composée de deux travées principales, le rez-de-chaussée est percé de deux portes protégées par un auvent, assurant l'accès à deux logements. Le toit, à un pan, donne l'illusion d'un toit-terrasse. Les deux bâtiments, s'ils ne sont pas de la même campagne de construction, sont de même facture : le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, agrémenté de faux pans de bois en ciment. La base du mur est protégée de l'humidité par un enduit imitant un appareil de pierre (joints dessinés en creux).

Mursbrique
ciment
faux pan de bois
enduit partiel
enduit d'imitation
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans brisés
appentis
toit à un pan
croupe brisée
noue
demi-croupe
Techniquescéramique
Précision représentations

Le faîte de l'élévation du bâtiment implanté en fond de parcelle est agrémenté d'un décor circulaire avec carreau de céramique et galets. Un chat en céramique est placé sur la souche de cheminée de la maison située à l'aplomb de la rue.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 649/10. Quend, matrices cadastrales des propriétés bâties (1911-1964).

    case 551
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Justome Elisabeth

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.