Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, dite La Falote, actuellement les Epis d'Or

Dossier IA80001688 inclus dans Le quartier balnéaire à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Appellations La Falote, Les Epis d'Or
Parties constituantes non étudiées cour, garage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 3 esplanade du Général-Leclerc , ancienne esplanade de la Plage
Cadastre : 1982 AH 816

Maison dite La Falote, actuellement dite Les Epis d'Or, construite entre 1902 et 1905 (imposition du cadastre en 1905) par Auguste Castelin (signature des plans publiés), architecte à Paris, pour Emile Dauvillier (source : matrices cadastrales) demeurant à Paris. Le lot a été aliéné par la commune pour 30 francs le mètre carré (source : AD Somme, 99 O 2591). L'habitation a souffert de l'occupation par l'armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale et a perdu beaucoup de ses atouts en façade antérieure : les garde-corps en bois ont perdu en originalité, un bow-window a disparu au deuxième étage-carré, un décor sculpté a disparu sur l'angle coupé. Les plans de l'habitation ont été publiés vers 1910 dans le recueil d'architecture 'Villas et cottages des bords de la mer'.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Castelin Auguste, architecte, attribution par source
Personnalité : Dauvillier Emile, commanditaire, attribution par source

Edifice établi à l'aplomb de la rue et sous les falaises. Un garage dans-oeuvre occupe le rez-de-chaussée, formant soubassement. Edifice de trois travées en façade, avec une entrée excentrée. Le gros-oeuvre, en brique, est partiellement recouvert d'un enduit. Le toit, en tuile plate, est couvert de longs-pans à pignon couvert et croupe, la travée de droite étant couverte d'un toit en pavillon autrefois agrémenté d'une crête avec épis de faîtage. Cette travée est aussi mise en valeur par un pan coupé. Un bow-window agrémente le premier étage-carré, les niveaux supérieurs possèdent des balcons.

Murs brique
enduit partiel
Toit tuile plate
Étages 3 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
pignon couvert
croupe
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2591. Mers-les-Bains, acquisitions, aliénations, leg (1874-1925).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/9. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 100
Documents figurés
  • 1 : villa La Falote, photographie noir et blanc de la façade, d'après Auguste Castelin architecte. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 43
  • Villa La Falote à Mers-les-Bains, plan du rez-de-chaussée, d'après Auguste Castelin architecte. In : Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 44
  • 41 - Mers-les-Bains, les dernières villas, la falaise, carte postale, par L.L. éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

Bibliographie
  • JOLY, Robert, PICARD, Dominique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains, rapport définitif. Rapport dactylographié, juin 1988.

    [n.p.]
  • Villas et cottages des bords de la mer. Façades, intérieurs, plans. Paris : Charles Schmid, [ca 1910], 87 pl.

    pl. 43 et 44
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.