Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, dite La Mersoise, actuellement Mon Pierrot

Dossier IA80001442 inclus dans Lotissement communal 4 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Appellations La Mersoise, Mon Pierrot
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 5 rue Maurice-Dupont , ancienne rue des Bains
Cadastre : 1982 AE 11

Maison dite La Mersoise, puis Mon Pierrot, construite après 1893 (date des plans) par Auguste Castelin (signature des plans), architecte à Paris, pour Marcade (mention sur les plans), demeurant à Paris-Auteuil. Est actuellement divisée en trois appartements. Les menuiseries vertes ont été repeintes en bleu en 2005.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1893, daté par source
Auteur(s) Auteur : Castelin Auguste, architecte, attribution par source
Personnalité : Marcade, commanditaire, attribution par source

Edifice établi dans une rue perpendiculaire au front de mer, à l'aplomb de la rue et entre mitoyens. Une cour occupe le fond de parcelle. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, hormis à la base du mur, recouverte d'un enduit. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans brisés et pignons couverts du fait de la mitoyenneté. Il est animé par une noue formant décrochement. L'élévation présente deux travées de largeur inégale en façade, la travée la moins large de gauche recevant l'entrée. Cette entrée est protégée des intempéries et de la voie publique par un porche dans-oeuvre. La travée la plus forte, à droite, est mise en valeur par le décrochement du toit, un triplet au rez-de-chaussée et un bow-window en surplomb surmonté d'un balcon. Le rez-de-chaussée est surélevé par un sous-sol accessible en façade. Les niveaux sont marqués par la présence de bandeaux horizontaux enduits et peints de couleur blanche.

Murs brique
enduit partiel
appareil mixte
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans brisés
pignon couvert
noue
croupe
Techniques céramique
fonderie
maçonnerie
Précision représentations

Des briques émaillées de couleur verte soulignent les encadrements des baies. Les garde-corps du rez-de-chaussée, en fonte de fer, avec le motif du vase de fleurs Art déco ont été ajoutés à une date indéterminée. Le gros-oeuvre présente un motif géométrique grâce à l'emploi alterné de briques rouges et ocres.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/9. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 456
Documents figurés
  • Villa de M. Marcade, rue des Bains, Mers-sur-Mer, élévation principale, coupes transversales et longitudinales, par Auguste Castelin architecte, octobre 1893 (AC Mers-les-Bains : non coté).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.