Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, dite La Violette

Dossier IA80001410 inclus dans Lotissement communal 1 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Appellations La Violette
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 23 esplanade du Général-Leclerc , ancienne esplanade de la Plage , rue Henri-Leboeuf , ancienne rue Pierre-Lefort
Cadastre : 1982 AH 737

Maison de villégiature dite La Violette construite entre 1881 et 1884 (imposition du cadastre en 1884) pour Edmond Houdebine (source : matrices cadastrales), propriétaire à Amiens (Somme). L'écrivain François Coppée est venu en villégiature dans la maison de 1900 à 1908, comme l'indique le médaillon en fonte apposé sur la façade. Celui-ci porte l'effigie du personnage et l'inscription "François Coppée, 1842-1908", signé J. Guigne. Les matrices cadastrales indiquent une addition de construction entre 1899 et 1902 (imposition du cadastre en 1902) ainsi que la construction d'un garage rue Henri-Leboeuf entre 1904 et 1907 (imposition du cadastre en 1907).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Houdebine Edmond, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Coppée François, habitant célèbre, signature

Edifice établi en front de mer, en retrait de la rue et entre deux mitoyens, sur une parcelle traversante très étroite occupant deux lots du lotissement. Le gros-oeuvre, en brique, est recouvert d'un badigeon. Le toit, en ardoise, est couvert à longs-pans, aux pignons partiellement couverts du fait de la mitoyenneté. L'élévation présente une travée unique, avec accès au rez-de-chaussée par une porte-fenêtre. Le 1er étage carré est mis en valeur par un balcon en bois couvert formant second balcon au 2e étage, devançant des baies jumelées. L'ensemble est chapeauté par un fronton en façade à ferme débordante et aisseliers décoratifs en bois protégeant une baie cintrée.

Murs brique
badigeon
Toit ardoise
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
pignon couvert
pignon découvert
Techniques céramique
menuiserie
Précision représentations

Des cabochons de céramique ornent ponctuellement le faîte du mur. L'appellation de l'habitation est portée sur une plaque de céramique, sans ornement particulier. Les garde-corps des balcons sont en menuiserie (semblent être d'origine).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre maison d'homme célèbre

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 533/9. Mers-les-Bains, matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1911).

    case 174
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.