Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA80009705 inclus dans Le village de Ribeaucourt réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Ribeaucourt
Adresse : 4 rue Neuve
Cadastre : 1835 B 373, 372 ; 1984 B 123 à 125

Au milieu du 19e siècle, les parcelles B1 371 à 373 (maison, jardin et verger) appartiennent à la veuve de Pierre-Nicolas Petit, cultivatrice puis ménagère à Mesnil-Domqueur (état de section). La maison, qui appartient toujours à la même propriétaire, est déclarée comme détruite en 1847 (matrice des propriétés foncières).

Bien que l'on n'en retrouve pas mention, la maison actuelle est probablement construite peu après, sans doute à l'initiative d'un nouveau propriétaire, dans les années 1850 ou 1860 (analyse stylistique).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Un mur-bahut de brique surmonté d'une grille sépare la propriété de la rue. Une porte piétonne et une porte cochère, avec vantaux également en fer forgé, en assurent l'accès. La cour est bordée à gauche d'un ancien bâtiment de communs (probablement écurie et remise) aujourd'hui rénové et transformé en garage et resserre. Une porte piétonne pratiquée dans le bahut surmonté d'une grille, qui prolonge à gauche le logis, assure le passage surmonté d'une grille permet le passage vers le jardin à l'arrière. Le logis est construit en brique en fond de cour, sur deux niveaux avec comble à surcroît sous toit d'ardoise à longs pans et croupes. Une corniche et deux bandeaux de calcaire rythment horizontalement la façade à cinq travées. La clé des plates-bandes des baies est également en calcaire. L'entourage des des deux baies superposées de la travée centrale, dont celui de la porte d'entrée, est en calcaire et forme une corniche en couvrement.

Murs brique
Toit tuile
Étages sous-sol, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans croupe
toit à longs pans pignon découvert
Typologies Logis de type ternaire

La maison empreinte à l'architecture urbaine classique sa disposition entre cour et jardin.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 671/3. Ribeaucourt. Etat de sections.

  • AD Somme. Série P ; 3 P 671/4. Ribeaucourt. Matrice des propriétés foncières, 1838-1914.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric