Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument aux morts de Chaulnes

Dossier IA80000063 inclus dans Place et avenue du Château de Chaulnes réalisé en 1990

Fiche

Appellations de la guerre de 1914-1918, de la guerre de 1939-1945
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Chaulnes
Adresse Commune : Chaulnes
Adresse : avenue Jean-Jaurès
Cadastre : parcelle non cadastrée

Le monument aux morts de Chaulnes est formé de deux statues en fonte, modèles de série dus au sculpteur Jules Déchin, placées sur un monument en pierre de Saint-Maximin. Les statues portent la date 1920. Mais le monument est légèrement plus tardif. La commune passa en effet un marché avec l´entreprise amiénoise Delleur et compagnie le 28 janvier 1924, pour la fourniture d´un monument en pierre avec statues en fonte, au prix forfaitaire de 20 000 francs. Le coût réel de cet édicule fut de 33 972 francs, mais Delleur ne demanda que les 20 000 fixés. Sur cette somme, 15 000 francs provenaient de la souscription publique. Le monument était déjà érigé à la mi-juin 1924. C´est donc sans doute à titre de régularisation que le conseil municipal de Chaulnes approuva le projet de Delleur le 4 juin 1924, et reçut l´autorisation préfectorale le 9 juillet 1924. L´inauguration eut lieu le 3 août 1924. En 1925, une grille en fer sur soubassement maçonné fut ajoutée au monument par Messager, ferronnier à Chaulnes, pour 8 000 francs.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1924, daté par source
Auteur(s) Auteur : Delleur, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Messager, ferronnier, attribution par source

Le monument aux morts de Chaulnes se situe dans un square. Il est élevé sur une esplanade matérialisée par un emmarchement et délimitée par des piles reliées par des chaînes. Le monument, construit en calcaire, présente la forme d´un cippe à ailes basses précédé d´un cénotaphe, tous deux supports d´un groupe sculpté non relié en fonte (étudié) représentant une allégorie féminine et un soldat. Inscription : 1914-1918 / LA VILLE DE CHAUNY / A SES ENFANTS / MORTS POUR LA PATRIE. Une plaque portant l'inscription FNCR et la date 1929 a été posée contre la face postérieure du monument. Le revers du monument porte également une plaque de marbre avec une croix de guerre sculptée, une applique en bronze et l'inscription : UNE PENSEE AUX SOLDATS FRANÇAIS ET ALLIES TOMBES SUR LE SOL DE NOTRE PETITE PATRIE DURANT LA GRANDE GUERRE ET AUX JOURS DE DELIVRANCE, 18 mars 1917, 28 août 1918. Inscription : Union des femmes de France (applique en fonte au revers du monument, palme et cuir).

Murs calcaire
pierre de taille
Typologies représentation figurée (groupe sculpté), allégorie féminine patriotique et poilu mourant
Techniques fonderie
sculpture
fonderie
Précision représentations

Armes de la ville de Chaulnes sur la face antérieure du monument, derrière le soldat en bronze. Applique en fonte placée sur le pilier gauche du monument : épée, casque et palme. Applique en fonte placée au revers du monument : palme, rameau de chêne et fleurs fanées. Applique en fonte placée au revers du monument : palme et croix de guerre. Applique en fonte placée au revers du monument : palme et cuir découpé portant une inscription. Applique en fonte placée sur la plaque de marbre qui orne le revers du monument : casque, couronne de lauriers, croix de guerre et drapeaux entrecroisés.

Mesures h : 410.0
l : 690.0
la : 280.0

Le monument aux morts de Chaulnes est l´un des 25 monuments inaugurés en 1924.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série R ; 99 R 334 024. Projets de monuments aux morts de la guerre de 1914-1918.

Bibliographie
  • Journal d'Amiens.

    Juillet 1924.
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DU PATRIMOINE. La Somme à ses enfants. Réd. Dominique GUERRINI, Jean-Etienne GUERRINI. Itinéraire du Patrimoine, 64. Amiens : AGIR- Pic, 1994.

    p. 6.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guerrini Dominique - Guerrini Jean-Etienne - Förstel Judith - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.