Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument sépulcral de l'architecte Amédée Maintenay

Dossier IA80007193 inclus dans Plaine S réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmonument sépulcral
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 992 plaine S
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en février 1901 par Victor Maintenay, comptable, domicilié à Amiens, 50 rue Louis-Thuillier. Il s'agit d'une sépulture particulière.

Le monument est publié dans l'ouvrage de Pierre Chabat (1890) et attribué à l'architecte Duthoit.

Il a été restauré par l'association "Les Amis de la Madeleine".

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Duthoit Edmond
Duthoit Edmond (1837 - 1889)

Architecte en chef des Monuments historiques de l'Algérie. Fils d'Aimé Duthoit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par travaux historiques

Cette concession, en bordure d'allée, n'est pas vraiment délimitée et présente un sol rehaussé en granite belge. La sépulture contient un tombeau-monument en forme de sarcophage en calcaire (en mauvais état), à tombale en dos d'âne et fixé sur deux pieds (antérieur et postérieur). Ces deux pieds sont reliés par une chaîne latérale en fonte ouvragée et les côtés de la tombale en dos d'âne sont agrémentées de crochets en fonte à usage de porte-couronne mortuaire.

Inscriptions :

Date du décès : 1881.

Epitaphe : Amédée / MAINTENAY / 1853 / 1881 / Inspecteur des travaux des Mon[ume]nts Hist[ori]ques de l'Algérie.

Inscription (face antérieure) : Diana veneranorum / Grand arc du morum (?).

Murscalcaire
granite
fonte
Typologiestombeau en forme de sarcophage (catafalque)
État de conservationétat moyen, envahi par la végétation
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

La tombale est sculptée d'une frise en forme de croix, imitant une étole à motif géométrique (croix, ronds). La face antérieure du monument, dont le calcaire s'effrite, est gravée d'un arc de triomphe (ou monument antique) à trois portes.

Cette concession contient un tombeau en forme de sarcophage en calcaire finement sculpté, élevé à la mémoire de l'architecte Amédée Maintenay (1853-1881), inspecteur des travaux des Monuments Historiques de l'Algérie, entre 1881 (date de son décès) et 1890, date de publication de l'ouvrage de Pierre Chabat (1890), dans lequel il est attribué à l'architecte Edmond Duthoit.

.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie
  • CHABAT, Pierre. Les tombeaux modernes. Paris : librairies imprimeries réunies (ancienne maison Morel), 1890.

    p. 7-8, pl. IV.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.