Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument sépulcral de la famille Deneux-Buquet

Dossier IA80006092 inclus dans Plaine H réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsDeneux-Buquet
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsmonument sépulcral
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 13 plaine H
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en février 1834, par Pierre François Deneux, négociant, domicilié à Amiens, 2 rue des Saintes-Maries.

La sépulture Deneux-Buquet est décrite par S. Comte (1847), qui signale la présence d'une "colonne en beau marbre", dont l'ornementation est attribuée au sculpteur Duthoit (cf. annexe).

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle, limite 19e siècle 20e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Duthoit Louis Joseph
Duthoit Louis Joseph (1766 - 1824)

Sculpteur. Né à Lille en 1766 et établi à Amiens en 1796, rue des Orfèvres. Il épouse Félicité Potel en 1803.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur attribution par source
Personnalité : Durand Georges
Durand Georges (1855 - 1942)

Georges DURAND : archiviste honoraire, correspondant de l'Institut, chevalier de la Légion d'Honneur, décédé à Remiremont le 12 mai 1942, à l'âge de 87 ans


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte peinte à portillon antérieur central, fixée sur un mur-bahut en pierre de taille. Elle contient quatre monuments. Au centre s'élève une colonne funéraire en marbre blanc, dont le socle est en pierre. Derrière cette colonne se trouve une stèle basse rythmée par trois contreforts, formant un faux exèdre. Une plaque commémorative en marbre est déposée au pied de la colonne.

Deux stèles-épitaphes d'appliques rectangulaires en pierre d'Ecaussine sont fixées sur la clôture, à gauche et à droite de la concession.

Inscriptions :

Dates des décès (colonne funéraire) : (fût) 1834 ; 1840 ; 1859 ; 1859 ; 1864 / (base) 1854 ; 1877 ; 1901.

Dates des décès (faux exèdre) : 1911 ; 1922 / 1882 ; 1891 ; 1918.

Dates des décès (épitaphe, côté gauche) : 1884 ; 1926 ; 1933.

Dates des décès (épitaphe, côté droit) : 1942 ; 1955.

Épitaphe (plaque commémorative au pied de la colonne funéraire) : A la mémoire de / Marie Antoine Charles / FLAHAULT / Tombé au champ d'honneur / le 22 août 1914 / à Meix (Luxembourg belge) / à l'âge de 25 ans.

Épitaphe (faux exèdre) : Ernest Gustave ANTOINE / avocat à la Cour d'Appel / décédé le 26 9bre 1891 / dans sa 37e année.

Épitaphe (stèle-épitaphe d'applique, côté droit) : Georges DURAND / archiviste honoraire / correspondant de l'Institut / chevalier de la / Légion d'Honneur / décédé à Remiremont / le 12 mai 1942 / à l'âge de 87 ans.

Inscription concernant le destinataire (colonne funéraire) : Sépulture de la famille Deneux-Buquet.

Inscription (urne surmontant la colonne funéraire) : A mon bon père !

Inscription (colonne funéraire, socle) : Concession à perpétuité.

Murscalcaire
marbre
pierre
fonte
Typologiescolonne funéraire ; stèle-épitaphe ; faux exèdre
État de conservationenvahi par la végétation
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et de vases funéraires et le portillon est agrémenté d'un beau Christ en croix.

La colonne funéraire, dont la partie supérieure du fût est gravée d'une croix rayonnante, est surmontée d'une très belle urne funéraire drapée à laquelle est suspendue une couronne de fleurs.

La partie supérieure des deux stèles-épitaphes d'appliques est gravée d'une croix latine et les pilastres rythmant le monument rectangulaire sont également sculptés d'une croix.

Cette concession, délimitée par une grille en fonte peinte sur un mur-bahut en pierre de taille, contient quatre monuments. Au centre s'élève une colonne funéraire en marbre blanc, décrite par S. Comte (1847), qui en attribue l´ornementation au sculpteur Duthoit. Ce monument a probablement été élevée vers 1834 (date d´acquisition de la concession et de la première inhumation). Derrière ce tombeau familial se trouve une stèle, en forme de faux exèdre, sans doute réalisé à la fin du 19e siècle.

Les deux épitaphes d´appliques en pierre d'Ecaussine semblent avoir été fixées sur la clôture au cours de la 1ère moitié du 20e siècle. L´archiviste honoraire correspondant de l´Institut, chevalier de la Légion d´Honneur et érudit local bien connu des amiénois, Georges Durand, est inhumé dans cette concession.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Annexes

  • Extrait de : Promenades au cimetière de la Madeleine [Deneux-Buquet]

    "La sixième sépulture après celle de la famille DELATTRE, offre une colonne en beau marbre blanc, supportée par un double socle, le premier en pierres, le second en marbre semblable à celui de la colonne. Au-dessus, est une urne drapée à laquelle est suspendue une couronne d'immortelles, l'une et l'autre en marbre ; autour de l'urne est gravée cette dédicace :

    A mon bon père !

    L'urne et la couronne, sculptées par M. Duthoit, sont d'une exécution irréprochable.

    A l'élévation supérieure du fût de la colonne, on lit cette inscription, gravée en lettres dorées :

    Sépulture de la famille DENEUX-BUQUET.

    Plusieurs membres de cette famille, la plupart anciens négociants, sont inhumés dans cette enceinte."

    Stéphane C[omte], 1847, p. 121-122.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie
  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

    p. 121-122
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.