Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Peintures monumentales de la nef : Baptême du Christ, Moïse faisant jaillir une source, La Pêche miraculeuse, Descente de croix, Résurrection du Christ, Croix

Dossier IM02001914 réalisé en 1998

Fiche

Dénominations peinture monumentale
Titres Baptême du Christ
Moïse faisant jaillir une source
Pêche miraculeuse (La)
Descente de croix
Résurrection du Christ
Croix
Aire d'étude et canton Thiérache - Aubenton
Adresse Commune : Jeantes
Adresse : rue de l' Eglise
Emplacement dans l'édifice choeur

La scène de la Pêche miraculeuse a été la première composition peinte par Eyck en quelques jours au début du mois d'août 1962. Il a alors créé une oeuvre formant avec les fonts baptismaux du 12e siècle un ensemble indissociable, le filet de pêche avec ses poissons semblant surgir de la cuve, dont le couvercle, exécuté parallèlement à la mise en place des peintures murales, reprend le motif des vagues poissonneuses. Elle était originellement la seule oeuvre que Eyck devait réaliser. Il décora finalement la totalité de la nef et du choeur puis du narthex. Les compositions de la nef, dont la gamme chromatique doit s'apprécier avec les jeux de lumière produits par les verrières d'Eyck qui leur font face, exécutées selon la technique plus traditionnelle de la peinture à la chaux sur un enduit de plâtre sableux et argileux, sont d'une ampleur monumentale et d'un style très expressionniste, jouant pleinement sur la couleur et la présence d'aplats monochromes. Elles illustrent le rôle de sauveur du Christ, le cycle commençant avec son baptême, mis typologiquement en rapport avec Moïse faisant surgir du désert une source, se conclut sur la Passion, avec la Descente de croix, auquelle succède la Résurrection qui fait le lien avec le cycle du choeur. Eyck a également aéré ses compositions figurées de décors géométriques ou symboliques d'inspiration médiévale. Ces peintures ont subi de nombreuses altérations, en particulier dans la partie basse. Lors de la restauration de 1995-96, certaines parties trop endommagées ont fait l'objet d'un relevé exhaustif sur calque et ont été ensuite repeintes de manière illusionniste.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1962
Auteur(s) Auteur : Eyck Charles, peintre

Peintes à la chaux sur un enduit de plâtre sableux et argileux avec parfois l'usage probable de ciment, les compositions occupent toute la hauteur des élévations ouest et nord de la nef.

Catégories peinture murale
Structures plan, rectangulaire vertical
Matériaux enduit, support, peinture à la chaux, polychrome
Précision dimensions

h = 483 ; la = 1284. Dimensions totales approximatives des compositions de l'élévation nord : h = 483 ; la = 1284. Baptême du Christ et Moïse : h = 590 ; la = 191. Pèche miraculeuse : h = 483 ; la = 473. Croix sous la baie 7 : h = 160 ; la = 138. Descente de croix : h = 483 ; la = 422. Résurrection du Christ avec motif de la croix : h = 483 ; la = 257.

Iconographies Moïse faisant jaillir une source
Baptême du Christ
Pêche miraculeuse
Descente de Croix
Résurrection du Christ
croix
Précision représentations

Le baptême du Christ, surmonté du Saint-Esprit descendant sur Jésus sous la forme d' une colombe auréolée, prend place au sein d' une foule nombreuse avec deux personnages tenant les vêtements du Christ. Il se déroule au bord du Jourdain dont les flots poissonneux forment la délimitation symbolique de l' épisode de l' Ancien Testament de Moïse faisant jaillir une source devant une foule d' hébreux qui s' agenouillent pour certains devant cette preuve de la puissance divine, l' un des personnages tient un pichet. Moïse est figuré debout, la tête transfigurée par des rayons lumineux, le cadre désertique est symbolisé par des montagnes et de la végétation fantastique. La pêche miraculeuse est représentée par la barque de quatre apôtres voguant sur une eau poissonneuse. Tirant sur les filets, le Christ marchant sur les eaux leur désigne les âmes et les hommes qu' ils viennent de prendre dans leur filet, figurés par 11 personnages agenouillés les bras croisés sur la poitrine. La scène est surmontée d' un grand soleil rayonnant. La Résurrection du Christ présente celui-ci sous les traits du Christ glorieux tenant un étendard, avec à ses pieds le tombeau ouvert dont le couvercle est orné d' une tête de mort avec deux tibias entrecroisés.

Inscriptions & marques signature, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre, latin
Précision inscriptions

Sur la scène de la Descente de croix, en bas à gauche : Eyck. Sur le titulus de la Descente de la croix : Rex Nazaremus Judeorum.

États conservations mauvais état
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

La scène de Moïse faisant jaillir l' eau présente des zones de remontée d' humidité provoquant l' apparition de taches.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre immeuble, 1987/07/09
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guiochon Xavier-Philippe