Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Station de pompage casematée 143

Dossier IA59004935 réalisé en 2012
Précision dénomination 143
Dénominations station de pompage casematée
Aire d'étude et canton Les Weppes durant la Première Guerre Mondiale - Annoeullin
Adresse Commune : Le Maisnil
Cadastre : 2014 0A 413

Un rapport allemand du 10 novembre 1917 sur les stations de pompage du Groupe d'Aubers déclare cette station de pompage achevée, vraisemblablement depuis peu. Elle est prévue pour fonctionner de conserve avec une autre station toute proche, aujourd’hui disparue. Elle est, à sa construction, équipée de 3 moteurs diesel.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Cette station de pompage casematée se démarque des quelques autres édifices encore existants par ses formes, ses dimensions et la qualité de sa réalisation en béton armé. L’entrée s’effectue au travers d’un couloir coudé, surmonté d’un observatoire bétonné auquel on accède par des échelons métalliques extérieurs. La tranchée surélevée, accessible par une volée de marches, est en partie effondrée. Elle desservait deux mitrailleuses dont les emplacements de tir, situés sur le toit en terrasse, sont toujours visibles. L’intérieur se compose de deux salles avec, au sol, trois massifs bétonnés destinés à accueillir les pompes à moteur diesel, comme l’attestent 3 conduits de cheminée permettant l’évacuation des fumées. L’eau, pompée (depuis un collecteur souterrain ?) était pulsée au travers de 3 conduits de fonte comme l'atteste les colliers de 40 cm encore en place sur un massif bétonné à l'extérieur. L'eau était ensuite remontée d'une vingtaine de mètres sur les deux kilomètres qui séparent la station de pompage du hameau du Fresnoy à Beaucamps-Ligny, afin d’y franchir la ligne de partage des eaux et de s’écouler naturellement vers la Deûle par le Ruisseau des Ponts de Planques à Haubourdin. Il n’est pas exclu que des sous-stations, situées sur la crête (8 m de dénivelé) aient pu aider à accomplir et à régulariser cette tâche.

Toit béton en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
Escaliers
Typologies observatoire bétonné, banquette d'infanterie
États conservations désaffecté
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre, à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan de drainage du 24 avril 1916 (Bayerisches Hauptstaatsarchiv, Munich ; Pioniere Hoehere Staebe (WK) 118-3).

  • Photographie aérienne du 15/09/1918 (Imperial War Museum, Londres ; 32925).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Ramette Jean-Marc