Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille Baugée-Vasseur

Dossier IA80005318 inclus dans Plaine L réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Baugée-Vasseur
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 98 plaine L
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mars 1859, par Jean-Baptiste, Constant Beaugée, entrepreneur, domicilié à Amiens, rue Vascosan.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée par un mur-pâlis en calcaire, à portillon antérieur central (disparu). Elle contient un tombeau en forme de chapelle, de plan rectangulaire, fermé par une porte cintrée en fer forgé (déposée). L´édicule de style néoclassique, est construit en calcaire. La façade principale, dont l'entablement est orné d'une tablette en marbre, est agrémentée de deux petits pilastres et surmontée d'un fronton triangulaire. A l'intérieur du tombeau-chapelle, une stèle d'applique en marbre est fixée sur le mur du fond, au-dessus d'un faux autel en calcaire.

Inscriptions :

Dates des décès : 1859 ; 1877 ; 1910.

Inscription concernant le destinataire (façade principale, entablement) : Famille Baugée-Vasseur.

Murscalcaire
marbre
fer
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos
État de conservationmauvais état, envahi par la végétation
Techniquessculpture
ferronnerie
Précision représentations

Le fronton de la chapelle, surmonté d'une urne drapée, est sculpté d'une frise en vagues (ou postes) sur son pourtour et d'une croix au centre agrémentée d'un décor végétal de fleurs, mûres (?) et feuillage. Les acrotères sont également sculptés de belles roses. La porte cintrée est ornée d'un décor végétal de branches de cyprès, de feuillage de lierre et de roses, entrelacé de rubans et les deux petits pilastres sont gravés de flambeaux renversés. L'entablement est encadré de deux fleurs. A l'intérieur, une couronne mortuaire en perles de rocaille est accrochée sur le mur droit et le faux-autel est sculpté d'un bouquet de fleurs en médaillon, entouré d'une frise perlée. La corniche du plafond est moulurée.

Cette concession, délimitée par un mur-pâlis en calcaire, contient un tombeau en forme de chapelle en calcaire, de style néoclassique, sans doute construit vers 1859 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation). Le décor sculpté de la façade principale et du fronton, est d'une grande finesse d'exécution.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.