Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille Carpentier-Riquier

Dossier IA80007026 inclus dans Plaine F réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Carpentier-Riquier
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 199 plaine F
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en novembre 1863, par M. Carpentier-Riquier, domicilié à Amiens, 42 rue Duméril. Le tombeau en forme de chapelle porte la signature de l'entrepreneur Lefebvre fils.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Lefebvre Edouard , dit(e)
Lefebvre Edouard , dit(e)

Edouard Lefebvre, maçon et monuments funèbres, établi à Amiens, rue de l'Ecluse (actuelle rue Baillon), en 1856 (recensement de population) et en 1862 (annuaire de 1862). Actif à Poulainville en 1871 (entrepreneur de maçonnerie & monuments funèbres).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, en bordure d'allée, est matérialisée par un petit mur-bahut en granite belge, initialement surmonté d'une grille (disparue). Le sol, agrémenté de deux bouches d'aération situées aux angles antérieurs et permettant l'aération du caveau, est recouvert de dalles en granite belge, sur un soubassement en béton (remaniement). La sépulture contient un tombeau en forme de chapelle de style éclectique, totalement construit en calcaire, sur un soubassement en granite belge. La façade antérieure présente un fronton triangulaire, soutenu par deux colonnes monumentales cannelées à anneaux, posées sur des socles hexagonaux. Les façades latérales sont percées d'une fenêtre cintrée à colonnettes. La toiture à deux pans est en calcaire, totalement recouverte d'une protection en zinc et présente des acrotères latéraux brisés et cintrés. Le monument est fermé par une belle porte cintrée en fonte peinte et finement ouvragée.

L'intérieur du tombeau présente un sol pavé en damier noir et blanc. Contre le mur postérieur se trouve un faux-autel d'applique en calcaire et les fenêtres latérales présentent deux beaux vitraux historiés. Des tables en marbre portant les épitaphes sont fixées sur les murs latéraux et postérieur, mais restent difficiles à lire.

Inscriptions :

Dates des décès (mur postérieur) : 1915 / 1886 ; 1889 / 1999 / (mur gauche) [non lu] / [non lu] / (mur droit) 1978 / [non lu]. Épitaphe (mur postérieur) : Louis [...] / D[...]-CARPENTIER / ancien industriel / décédé à Amiens / le 1er février 1915 / à l'âge de 63 ans / - / Jean-Baptiste Honoré / CARPENTIER / époux RIQUIER / ancien maître-d'Hôtel / décédé à Amiens le 23 mai 1889 / dans sa 73e année / (mur droit) Edouard / BUTLER O'MADDEN / 14-1-1891 - 18-1-1978 / croix de guerre 14-18 / médaille militaire.

Inscription concernant le destinataire (en relief) : Famille / Carpentier-Riquier.

Signature (socle de la colonne droite) : Lefebvre fils.

Murscalcaire
granite
marbre
béton
fonte
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style éclectique
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

Le fronton triangulaire de la façade antérieure, souligné d'une frise de fleurs en relief, est surmonté d'une croix fleuronnée dans un quadrilobe. La voûte est également sculptée de belles fleurs (à cinq pétales) en relief. Au-dessous du nom des destinataires sont représentées deux mains, l'une féminine et l'autre masculine, qui se serrent dans les nuages. Les colonnes cannelées à anneaux sont coiffées de chapiteaux à crochets et feuillagés (feuilles d'acanthe). La porte en fonte, remarquablement ouvragée (fleurs et arabesques végétales), est encadrée d'une frise de fleurs en creux et relief. Les écoinçons sont également agrémentés de très belles fleurs en relief, semblables à celles ornant les trois faces de la partie supérieure des colonnes cannelées. Les fenêtres latérales à colonnettes sont soulignées par une frise géométrique.

A l'intérieur, les vitraux sont difficiles à observer, mais celui de gauche semble représenter l'Adoration des bergers et celui de droite met en scène Jésus bénissant un riche personnage agenouillé.

Cette concession ne conserve que partiellement sa clôture d'origine et contient un tombeau en forme de chapelle de style éclectique en calcaire. L'édicule, signé par l'entrepreneur Lefebvre fils, a sans doute été réalisé entre 1863 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation) et le 4e quart du 19e siècle (analyse stylistique). Il se signale par la qualité du décor sculpté et des vitraux.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Documents figurés
  • Chapelle funéraire au cimetière de la Madeleine, dessin des Duthoit, vers 1850 (Amiens, Musée de Picardie, MP Duthoit).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.