Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille du marbrier Dutry-Dacheux et Antoine-Fernekess

Dossier IA80006751 inclus dans Plaine N réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Dutry-Dacheux et Antoine-Fernekess
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 1 plaine N
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en juin 1856, par Alexandre Joseph Dutry (père), domicilié à Amiens, 9 Place Longueville et agrandie en octobre 1873, par Alexandre Dutry (fils), domicilié à Amiens, 71 boulevard du Mail.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que la famille a échangé un terrain acquis en plaine G en 1856 contre celui-ci et que le marbrier A. Dutry a réalisé le monument en 1873.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1873, daté par source
Auteur(s)Auteur : Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres
Dutry entreprise de marbrerie et monuments funèbres

Entreprise de marbrerie fondée par Alexandre Dutry, dit Dutry père, né en 1804.

Alexandre Dutry est installé à Amiens, 4 esplanade de Longueville (recensement 1856), puis 65 boulevard du Mail (annuaire 1862), puis 71 boulevard du Mail.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier, auteur commanditaire attribution par analyse stylistique

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par un mur-balustrade ajouré et quadrilobé en pierre de Tournai, fixé sur un sol rehaussé à deux niveaux, auquel on accède par une marche. La première partie du parvis n'est par couverte et la seconde est abritée par un bel auvent de style néogothique flamboyant en pierre de Tournai et marbre blanc très finement sculpté. Cet auvent, agrémenté d'un pourtour à crochets en marbre blanc, est surmonté d'un fronton triangulaire à crochets et pinacles fleuronnés, remarquablement sculpté, soutenu par des pilastres cannelés et par des colonnettes octogonales en marbre blanc. Elle contient un tombeau en forme de chapelle de style néogothique flamboyant construit en pierre de Tournai. La couverture, imitant un toit en tuiles et dont le faîtage est à crochets, est également en pierre de Tournai et six gargouilles permettent l'écoulement des eaux de pluies. La façade antérieure est fermée par une porte en fonte ouvragée. Les murs latéraux, finement sculptés, sont rythmés aux angles par des pilastres à crochets.

A l'intérieur, le tombeau-chapelle contient un faux-autel à colonnettes cannelées en marbre blanc, agrémentée d'une stèle d'applique à fronton triangulaire également en marbre blanc, mais difficile à lire (inaccessible).

Inscriptions :

Dates des décès (stèle d'applique intérieure) : [non lu].

Inscription concernant le destinataire : Famille Dutry-Dacheux / et Antoine-Fernekess.

Murspierre
marbre
fonte
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style néoclassique
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

Le fronton triangulaire de l'auvent, surmonté d'une croix fleuronnée, est sculpté d'une chouette aux ailes déployées, au-dessus de laquelle se trouve un écu gravé des attributs professionnels du marbrier (marteau, burin) et agrémenté à gauche d'une branche de cyprès et à droite de lierre. Les pilastres cannelés sont coiffés de chapiteaux feuillagés et les colonnettes de chapiteaux à feuilles d'acanthe.

La partie supérieure de la façade antérieure du tombeau-chapelle est sculptée d'une ornementation aveugle à crochets ornée d'un médaillon central en marbre blanc.

Les façades latérales sont finement gravées de drapés agrémentés de broderies et de décors à crochets. La frise supérieure, soulignant la toiture, est gravée de fleurs en quatre feuilles et les pilastres des angles sont coiffés de chapiteaux à crochets feuillagés. Les gargouilles antérieures représentent des animaux fantastiques (dragons ou chimères), celles centrales représentent des chauves-souris et celles postérieures représentent un chien (à gauche) et un chat (à droite) fantastiques.

A l'intérieur (inaccessible), le sol est pavé et les colonnettes du faux-autel sont coiffées de chapiteaux feuillagés.

Cette concession est délimitée par une clôture en pierre de Tournai. Elle contient un tombeau en forme de chapelle, de style néogothique, précédé d'un parvis antérieur partiellement abrité par un bel auvent en pierre de Tournai et marbre blanc finement sculpté.

L'édicule a été réalisé en 1873 par le marbrier Alexandre Dutry, qui procède au déplacement de la concession acquise par son père en 1853. Outre la qualité d'exécution du décor sculpté, il se signale par la présence des attributs professionnels des Dutry, sur le fronton, et du portrait de Joseph Alexandre Dutry, fondateur de la dynastie, gravé dans le médaillon de marbre blanc au-dessus de la porte d'entrée.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/3. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1870-1874).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.