Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (chapelle) de la famille Tondu

Dossier IA80004724 inclus dans Plaine L réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Tondu
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 37 plaine L
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en août 1844 par Marie Françoise Rose Tondu, née Portebois, propriétaire, domiciliée rue Grefus.

Stéphane Comte (1847), décrit le tombeau réalisé pour une famille de propriétaires et de négociants, qu'il attribue à M. Leroy-Digeon et au sculpteur Lavigne (cf. annexe).

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Leroy-Digeon François Victor
Leroy-Digeon François Victor (1814 - 1876)

Père d'Alexandre Leroy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par travaux historiques
Auteur : Lavigne
Lavigne

Ouvrier des frères Duthoit (S. Comte, 1847).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur attribution par travaux historiques

Cette concession adossée au mur d'enceinte, contient un tombeau en forme de chapelle à parvis-enclos, dont la clôture en fonte, à portillon antérieur, surmonte une bordure en pierre.

L'édicule, de style néoclassique est construit en calcaire, appareillé en pierre de taille (façade antérieure) et en briques (façades secondaires). La couverture est en calcaire.

La façade antérieure est rythmée par deux pilastres (en mauvais état) supportant un entablement et un fronton triangulaire à acrotères stylisés, initialement surmonté d'une croix (déposée sur le toit). Une porte en fonte ajourée y donne accès.

À l'intérieur, il subsiste un faux autel (déposé), dont l'antependium n'est pas visible ; six tables en marbre noir, dont deux muettes, sont placées sur le mur du fond. Le dallage de tomettes présente un décor à petits losanges noirs et blancs. Deux vitraux ornent les baies semi-circulaires.

Inscriptions :

Dates des décès : 1845 ; 1858 ; 1870 ; 1870.

Inscription concernant le destinataire (en relief) : Famille TONDU.

Épitaphe : Marie Françoise Rose / TONDU / décédée le 12 mai 1845 / âgée de 71 ans / A la mémoire de / Monsieur Hyacinthe Achille / TONDU / Ancien officier de cavalerie / chevalier de la légion d´honneur / et lieutenant colonel commandant / la garde nationale d´Amiens / décédé à Amiens le 1er mars 1870 / dans sa 74e année / Mme THIERRY / Vve de M. Parent et Thierry / décédée le 4 janvier 1858 / dans sa 75e année / Madame Olympe Clémence / PARENT / veuve de Monsieur / TONDU / décédée à Amiens le 23 août 1870 / à l´âge de 62 ans.

Murscalcaire
brique
fonte
pierre de taille
Toitcalcaire en couverture
Typologiestombeau en forme de chapelle à parvis enclos ; style néoclassique
État de conservationmauvais état
Techniquessculpture
fonderie
Précision représentations

La grille et la porte sont ornées de grecques et de médaillons. La porte est également ornée de couronnes mortuaires. Le fronton à acrotères est orné d'un sablier ailé, de flambeaux renversés et d'une couronne de fleurs.

Mesuresl : 512.0
la : 175.0

Ce tombeau-chapelle, à parvis-enclos, attribué à l'entrepreneur Leroy-Digeon et au sculpteur Lavigne, par Stéphane Comte (1847), peut avoir été construit vers 1845, date du décès de la concessionnaire qui a lieu un an après l'acquisition de la concession. Il constitue un exemple remarquable des premiers tombeaux de ce type, qui reste assez rare dans les premières concessions adossées au mur d'enceinte. On peut signaler tout particulièrement les grilles et porte en fonte, de grande qualité, ainsi que le lettrage en relief de l'inscription donnant le nom du destinataire de la concession, ou encore le décor en relief qui orne le fronton.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Annexes

  • Extrait de : Promemades au cimetière de la Madeleine [Tondu]

    " La chapelle sépulcrale de la famille Tondu, dont les membres sont propriétaires ou négociants, joint immédiatement la dernière sépulture [Godard-Douilliez]. Elle est précédée d´un parterre que ferme une grille en fer avec ornements en fonte. La porte de la chapelle est également en fonte et ornée ; son encadrement est entouré de feuilles d´acanthe. Deux pilastres à chapiteaux sculptés flanquent cette chapelle, sur la frise de laquelle est gravée (sic) en relief le nom de la famille. [...] La disposition intérieure n´en est pas moins remarquable. On y a élevé un autel parfaitement décoré ; quatre tables en marbre noir, destinées aux inscriptions funèbres, sont appliquées sur la paroi du fond ; enfin, elle est éclairée par des vitraux de couleur. Dans le caveau sont déposés les restes mortels de dame Marie Françoise Rose Tondu, décédée le 12 mars 1845, à l´âge de 71 ans.

    La construction de cette chapelle est de M. Leroy-Digeon, la sculpture de M. Lavigne ; cette dernière partie laisse à désirer, notamment les feuilles d´acanthe dont nous avons parlé. "

    Stéphane C[omte], 1847, p. 203-204.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie
  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

    p. 203-204
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Schill-Fenninger Hélène - Nicolas Laurent