Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (colonne funéraire) Pollet-Mallet (ancien enclos funéraire)

Dossier IA80005157 inclus dans Plaine M réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsPollet-Mallet
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsenclos funéraire, tombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 104 plaine M
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en novembre 1846, par Octavie Mallet, veuve Pollet, domiciliée à Amiens, 38 rue Royale.

La sépulture Pollet-Mallet est décrite par S. Comte (1847), qui signale la présence d'une belle colonne en marbre noir et deux tombeaux élevés à la mémoire des enfants de M. Jules Pollet (cf. annexe). La disposition d'origine de la concession est également connue par un dessin des frères Duthoit, conservé au musée de Picardie.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle

Cette concession, adossée au premier mur d'enceinte intérieur, est délimitée par une grille en fonte, à portillon antérieur central, fixée sur une pierre de seuil, en pierre de Tournai. Le mur auquel s'adossait la concession n'existe plus mais une grille en marque la limite postérieure. Sur la droite, la clôture est également manquante.

Au centre, s'élève une grande colonne en marbre, sur un socle en pierre de Tournai, de part et d'autre se dressent deux ifs.

Mursmarbre
pierre
fonte
Typologiescolonne funéraire (urne) ; aménagement végétal
État de conservationenvahi par la végétation
Techniquesfonderie
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées.

Une couronne de fleurs, en marbre blanc, est suspendue à la colonne, qui est surmontée d'une urne funéraire drapée, également en marbre blanc.

Cette concession, qui conserve partiellement sa clôture en fer forgé, contient au centre, une grande colonne en marbre, entourée de deux ifs. Ce monument, décrit par S. Comte (1847), a sans doute été réalisé vers 1846, date du décès de Jules Pollet. Les deux autres tombeaux également décrits par Comte et représentés sur le dessin des Duthoit, une petite colonne et une statuette représentant un ange en prière, ont disparu.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Annexes

  • Extrait de : Promemades au cimetière de la Madeleine [Pollet-Mallet]

    "Le monument le plus remarquable, à la suite de la sépulture de M. Daveluy, est celui de M. POLLET-MALLET. C'est une fort belle colonne en marbre noir, supportée par un double socle de même marbre et terminée par une urne cinéraire drapée, d'une exécution digne d'attirer l'attention des visiteurs ; une couronne de fleurs en marbre blanc est passée autour et suspendue à l'élévation supérieure du fût de la colonne. [...] les proportions de cette couronne ne sont pas en harmonie avec celles de la colonne. [...]

    Sur le fût de la colonne est gravée l'inscription de M. POLLET, Jules, décédé le 14 mars 1846, âgé de 38 ans. Il était propriétaire de L'Hôtel de France et d'Angleterre, situé rue Royale.

    Sur la gauche du visiteur, on remarque une colonnette en pierre sur le premier plan, et sur le second, un petit piédestal qui supporte un ange en prière exécuté en marbre blanc. Ces deux petits monuments sont élevés à la mémoire de deux jeunes enfants de M. POLLET."

    Stéphane C[omte], 1847, p. 182-183.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Documents figurés
  • [Le tombeau Polet au cimetière de la Madeleine], dessin à l'encre sur papier, par les frères Duthoit, vers 1855 (Amiens, Musée de Picardie ; MP Duthoit VI-97).

Bibliographie
  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

    p. 182-183
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.