Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (dalle funéraire) de la famille Merlin (ancien enclos funéraire)

Dossier IA80005173 inclus dans Plaine L réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Merlin
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsenclos funéraire
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 7 plaine L
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juin 1844, par Baptiste, Eustache Merlin, propriétaire, domicilié à Amiens, 8 place Saint-Remi.

Le rapport de l'architecte communal du 20 avril 1925 préconise la conservation de ce monument qui présente "un intérêt d'art".

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle

Cette concession, adossée au premier mur d'enceinte, n'est plus délimitée dans sa partie antérieure, que par une pierre de seuil, en calcaire. A gauche la clôture est marquée par une grille en fer forgé, fixée sur un mur-bahut en pierre calcaire. A droite, elle s'appuie sur la clôture de la concession voisine. La concession comprend, sur le devant, une dalle funéraire, en calcaire, couchée sur un soubassement en briques. Contre le mur, subsistent les vestiges d'une stèle calcaire ; sur la base, on peut lire le nom des destinataires.

Inscriptions :

Date du décès (dalle funéraire) : 1847.

Inscription concernant le destinataire (base de la stèle à l'état de vestiges) : Famille Merlin.

Murscalcaire
fer
Typologiesdalle funéraire sur soubassement maçonné
État de conservationenvahi par la végétation
Techniquesferronnerie
Précision représentations

La grille est ornée d'urnes voilées et est formée d'un décor d'arcades enchevêtrées sur la droite. La tombale du sarcophage est gravée, dans sa partie supérieure, d'une croix en creux.

Cette concession, qui a perdu sa clôture antérieure, contient un tombeau en forme de sarcophage, réemployant une dalle funéraire, sans doute réalisé vers 1847 (date du décès du défunt). Contre le mur, se trouvent les vestiges d'une stèle antérieure à 1873 (date de la dernière inhumation). En 1925, l'architecte de la ville préconise la conservation du tombeau "présentant un intérêt d'art".

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline