Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Balédent-Tanencourt

Dossier IA80005178 inclus dans Plaine L réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsBalédent-Tanencourt
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 12 plaine L
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en janvier 1845, par Natalis Balédent, maître-teinturier, domicilié à Amiens, 20 rue du Poulies.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent qu'un monument, en forme de stèle monumentale surmontée d'une petite croix a été posée en 1905, par l'entrepreneur Balédent. Des travaux ont été réalisés en 1909, par le marbrier Gadré.

La stèle porte la signature de l'entrepreneur Gevers, à Amiens.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , (?), , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1905, daté par source
1909, daté par source
Auteur(s)Auteur : Balédent entrepreneur attribution par source
Auteur : Gadré marbrerie et entreprise de monuments funèbres
Gadré marbrerie et entreprise de monuments funèbres

Entreprise de marbrerie et de monuments funèbres fondée à Amiens 401 rue Saint-Maurice par Onésime Gadré-Retourné, marbrier né en 1852, à Rumesnil. En 1906 et 1911 (recensement de population), Onésime y emploie ses deux fils Albert né en 1882 et Alfred né en 1883, également marbriers.

Albert Gadré, entrepreneur de monuments funèbres à Amiens, lui succède vers 1920 au 279 rue Saint-Maurice (annuaire et AC Amiens 2M 17/27). L'entreprise est également attestée 401 rue Saint-Maurice de 1905 à 1945 (annuaire et AC Amiens 2M 17/27).

Le tombeau de la famille Gadré-Tattegrain (cimetière de Montières) mentionne : Omer Gadré (1869-1946), Désiré Gadré (1840-1925) et Jules Tattegrain (1867-1933).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier attribution par source
Auteur : Geevers entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres
Geevers entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres

Entreprise de marbrerie et sculpture de monuments funèbres fondée par François Geevers, sculpteur et marbrier d'origine belge, né en 1835 et installé à Amiens au milieu du 19e siècle.

François Geevers est domicilié esplanade de Beauvais (recencement de 1872) et papier à entête de 1882 (13 esplanade de Beauvais).

Son frère Jean-Baptiste Geevers, marbrier, né en 1839, est domicilié rue du Moulin.

Le nom semble ensuite se franciser et devient GEVERS.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier attribution par source

Cette concession, de type couloir, adossée au premier mur d'enceinte, est délimitée par une grille récente, en fonte peinte, à portillon antérieur central, fixée sur un mur-bahut en pierre calcaire. Elle comprend une stèle néogothique, en marbre blanc, dont la base, en pierre de Tournai, supporte des plaques, en marbre gris. Le mur est recouvert d'un enduit.

Inscriptions :

Dates des décès (stèle, à gauche) : 1840 ; 1849 ; 1843 / (stèle, à droite) 1909 ; 1929 ; 1956.

Dates des décès (base, à gauche) : 1972 ; 1976 / (base, à droite) 1988 ; 1990.

Épitaphe (stèle, à gauche) : BALEDENT Achile / décédé en Afrique / le 13 janvier 1843 / âgé de 30 ans / [...].

Signature (stèle, en bas, à droite) : Gevers, à Amiens.

Mursmarbre
pierre
fonte
Typologiesstèle funéraire architecturée ; style néogothique
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et d'urnes voilées et le portillon est surmonté d'une croix à rayons.

La stèle, surmontée d'une croix, est sculptée d'un décor végétal et porte, dans sa partie supérieure, une couronne de fleurs, entrelacée de rubans.

Cette concession contient une stèle funéraire en marbre blanc et pierre de Tournai, portant la signature de l'entrepreneur Gevers, à Amiens. Il s'agit du monument posé en 1905 (autorisation de construction) par l'entreprise Baledent, monument qui remplace un ou plusieurs tombeaux érigés entre 1840 et 1849, comme le suggère les dates des décès et inhumations.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/9. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1905-1906).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907-1910).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.