Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Beaugeois-Dupend

Dossier IA80005313 inclus dans Plaine L réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Beaugeois-Dupend
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 93 plaine L
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en décembre 1859, par André, Antoine Beaugeois, meunier, domicilié à Amiens, rue des Teinturiers. La stèle porte la signature de l'entrepreneur H. Lamolet.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres , dit(e)
Lamolet - St-Maurice entreprise de monuments funèbres , dit(e)

Entreprise de monuments funèbres fondée à Amiens par Hippolyte François Lamolet (1821-1873), qui se déclare débitant dans le recensement de 1856. L'entreprise est signalée 135 Grande-rue Saint-Maurice (annuaire 1862) et 153 Grande-rue Saint-Maurice (1873).

L'entreprise est ensuite dirigée par sa veuve Sophie Damerval, qui y emploie ses deux fils Théophane (21 ans) et Georges (22 ans), comme tailleurs de pierre (recensement de 1881). Certains monuments portent la signature Lamolet Veuve et Lamolet fils.

L'entreprise est ensuite reprise par Théophane Lamolet-Tattegrain, entrepreneur de monuments funèbres, établi 365-367 rue Saint-Maurice (recensements de 1906 et 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée par une clôture basse en béton (remaniement). Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en calcaire, agrémentée de deux pilastres cannelés.

Inscriptions :

Dates des décès : 1859 ; 1865 / 1884 ; 1903 ; 1906 ; 1926 ; 1927 / (base) 1937 ; 1943 / 1961. Épitaphe : Georges Jean-Baptiste / BEAUGEOIS / décédé le 9 janvier 1859. / Dieu ne nous l'avait confié que / pour un an et 9 mois seulement. / Que sa sainte volonté soit faite / et non la notre.

Épitaphe : André Albert / BEAUGEOIS / décédé le 21 novembre 1865 / à l'âge de 17 ans et 7 mois. / - / J'ai passé sur la terre, / Comme un astre filant. / J'ai vécu de misère, / Et j'ai fui sanglotant / - / Aux ondes de la souffrance, / Je fuyais à longs traits. / Quand loin de l'ignorance, / Mon oeil vit un cyprès. / - / Le ciel de mes louanges, / J'embaume tout le jour. / Je chante avec les anges, / Un hymne de l'amour. / Priez pour eux.

Inscription concernant le destinataire (entablement, en relief) : Famille Beaugeois-Dupend.

Inscription (base, en creux) : Concession à perpétuité.

Signature (base, en haut à droite) H. Lamolet.

Murscalcaire
béton
Typologiesstèle funéraire architecturée (pilastres)
Techniquessculpture
Précision représentations

Les bordures de la clôture basse sont ondulées. Le fronton de la stèle est sculpté d'une couronne de fleurs entrelacée de rubans et les pilastres cannelés sont gravés d'une fleur dans leur partie supérieure.

Cette concession, délimitée par une clôture en béton remaniée, contient une stèle funéraire en calcaire, signée par l'entrepreneur H. Lamolet, et sans doute réalisée vers 1859 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation).

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline