Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Bousquet-Houry

Dossier IA80007204 inclus dans Plaine S réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Bousquet-Houry
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 2114 plaine S
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession est acquise en août 1906 par François Abel Bousquet, ferblantier, domicilié à Amiens, 29 route de Paris.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle

Cette concession, en bordure d'allée, n'est plus délimitée (la clôture en bronze a été volée dans les années 1990) et est actuellement matérialisée par un sol rehaussé en pierre de Tournai, avec un soubassement en briques. La sépulture contient une stèle architecturée en zinc, à entablement et fronton triangulaire, soutenu par des colonnes cannelées. Le monument est agrémenté d'une table en marbre blanc (gondolée et en très mauvais état) et la base est également ornée de deux tablettes en marbre blanc.

Inscriptions :

Dates des décès : 1891 ; 1892 ; 1893 ; 1898 ; 1919 ; 1923 ; 1950 ; 1955 ; 1956 / (base, tablette gauche) [muette] / (tablette droite) 1972 ; 1990.

Inscription concernant le destinataire (entablement) : Famille Bousquet-Houry.

Mursmétal
marbre
Typologiesstèle funéraire architecturée (colonnes)
Techniquesfonderie
sculpture
Précision représentations

Le fronton triangulaire de la stèle, surmonté d'un très belle urne drapée, est sculpté d'une couronne d'immortelles, ornée d'une croix latine centrale, et de branches de laurier. L'entablement est souligné d'une frise denticulaire et les colonnes cannelées sont coiffées de chapiteaux ioniques. Les parois du monument imitent la forme de briques. Une branche de laurier, une équerre, un burin ainsi qu'un compas sont gravés au-dessous de la table centrale en marbre blanc et les deux dalles fixées sur la base sont surmontées d'une couronne de belles fleurs en zinc.

Cette concession, dont la clôture d'origine et le mobilier funéraire d'une très belle qualité ont disparu (volés dans les années 1990), contient une stèle funéraire, totalement recouverte de zinc. Cet étonnant tombeau a sans doute été réalisé entre 1891 (date de la première inhumation) et 1906 (date d'acquisition de la concession) par le concessionnaire François Abel Bousquet, ferblantier, dont les attributs professionnels ornent le fronton.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.