Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Bouthors-Witasse

Dossier IA80005410 inclus dans Plaine L réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Bouthors-Witasse
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 194 plaine L
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en août 1861, par Auguste, Joseph Bouthors-Witasse, marchand de vins, domicilié à Amiens, 39 Grande-Rue de Beauvais.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée par une grille antérieure en fonte et fer forgé à barreaux croisés ouvragés et à portillon central (disparu). Elle s'appuie à gauche sur la clôture de la concession voisine et est marquée à droite par des poteaux en calcaire reliés par des barres de fer. La clôture est fixée sur une pierre de seuil en calcaire. La concession est rehaussée par rapport au niveau du sol grâce à un soubassement en briques. Elle contient une stèle à fronton triangulaire à acrotères en calcaire, agrémentée de deux tables verticales en marbre. La base, de forme trapézoïdale, est également ornée d'une table en marbre horizontale. La végétation envahissante ne permet pas de lire les inscriptions.

Inscriptions :

Dates des décès : [illisible] / [non lu] ; 1871 / (base) 1870.

Épitaphe : Monsieur Louis Vincent / WITASSE / ancien notaire / décédé le 1er 9bre 1871 / âgé de 91 ans.

Épitaphe (base) : Léonce / Louis Auguste / BOUTHORS / commissaire de marine / décédé à Brest le 10 avril 1870 / à l'âge de 28 ans et 6 mois.

Inscription concernant le destinataire (fronton, en creux) : Famille Bouthors-Witasse.

Murscalcaire
marbre
brique
fonte
fer
Typologiesstèle funéraire architecturée (fronton)
État de conservationenvahi par la végétation
Techniquesfonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

Le fronton de la stèle est surmonté d'une croix et les acrotères sont gravés de palmettes.

Cette concession, délimitée par une grille antérieure en fonte et fer forgé à barreaux croisés et rehaussée par rapport au niveau du sol, contient une stèle funéraire en calcaire, dont la base est de forme trapézoïdale. Difficile à lire, en raison de la végétation envahissante, elle a probablement été élevée vers 1861 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation).

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline